Covid-19 : prendre soin de sa santé et celle de son enfant pendant et après la grossesse

25 février 2021
Pendant l’épidémie de Covid-19, il est indispensable de continuer à prendre soin de votre santé et de celle de votre enfant pendant et après la grossesse en respectant le planning des rendez-vous médicaux.

Votre suivi médical et celui de votre enfant pendant et après la grossesse

Veiller à la régularité de votre suivi médical

Pour s'assurer du bon déroulement de la grossesse et prévenir les risques liés à celle-ci, un suivi médical est indispensable. Dans le contexte de l’épidémie de Covid-19, il est essentiel de poursuivre votre suivi médical régulier, quel que soit le trimestre de votre grossesse, pour continuer à veiller sur votre santé et celle de votre bébé.

Le suivi médical comprend :

  • 7 examens prénataux ;
  • des analyses biologiques ;
  • 3 échographies ;
  • 1 entretien prénatal précoce ;
  • 1 bilan de prévention ;
  • 7 séances de préparation à la naissance et à la parentalité pour préparer votre accouchement et l’accueil de votre enfant.

L’entretien prénatal précoce

La grossesse et l’arrivée d’un enfant entraînent de nombreux changements et avec eux des questions, voire des doutes… Ces interrogations sont peut-être accentuées en cette période de crise sanitaire. Il est alors important de pouvoir les exprimer et de trouver des possibilités d’accompagnement quand cela est nécessaire. L’entretien prénatal précoce est fait pour cela ; il fait désormais partie des rendez-vous obligatoires de votre suivi de grossesse.

En pratique, l’entretien prénatal précoce est un entretien, individuel ou en couple avec une sage-femme ou un médecin, en libéral ou au sein d’un service de protection maternelle et infantile (PMI). C’est un temps d’échange et d’écoute pour faire le point sur votre projet de naissance, pendant lequel vous pouvez exprimer vos questions, vos difficultés éventuelles (médicales, sociales, psychologiques) et vos besoins en termes d'accompagnement pendant votre grossesse et après l’accouchement.

Il est conseillé de le programmer dès le début de la grossesse mais il n’est jamais trop tard pour le réaliser.

Pour identifier les aspects essentiels à aborder lors des séances prénatales précoces, consultez ce guide d'entretien élaboré par la Haute Autorité de santé (PDF).

Le bilan prénatal de prévention

Le bilan prénatal de prévention peut être réalisé par une sage-femme libérale ou de PMI. La sage-femme fait le point avec vous sur vos habitudes de vie : alimentation, consommation de tabac, d’alcool… mais aussi sur les vaccinations ainsi que sur les offres de prévention dont vous pouvez bénéficier à l’image du bilan bucco-dentaire pris en charge à 100 % par l’Assurance Maladie à partir du 4e mois de grossesse.

En savoir plus sur l’hygiène de vie pendant une grossesse.

La vaccination contre la grippe

La vaccination contre la grippe est recommandée pour les femmes enceintes quel que soit le trimestre de grossesse. Attraper la grippe pendant la grossesse peut entraîner des complications graves pour la future mère et son nourrisson. La vaccination réduit ce risque : c’est le moyen le plus efficace pour vous protéger ainsi que votre enfant.

Être accompagnée à domicile et la continuité du suivi médical

Pendant la crise sanitaire et le confinement, l’accompagnement à domicile par une sage-femme après la sortie de la maternité se poursuit. Si vous en ressentez le besoin, il est conseillé de prendre contact avec une sage-femme de votre choix avant même d’avoir quitté la maternité. D’ailleurs, si la maternité vous a proposé une sortie précoce, le passage d’une sage-femme à votre domicile dans les 24 h suivant votre sortie vous a été proposé et organisé avec votre accord.

Votre suivi se poursuit également après l’accouchement. La consultation post-natale devra être effectuée dans les 6-8 semaines suivant votre accouchement.

En savoir plus sur le retour à la maison après l’accouchement.

Organisez le suivi médical de votre nourrisson

Pour s’assurer de son bon développement, votre nourrisson bénéficie d’examens de suivi médical systématiques.

Au cours de son premier mois, votre enfant sera examiné en présentiel par un pédiatre ou un médecin généraliste en cabinet de ville ou en PMI :

Ces examens sont pris en charge à 100 % par l’Assurance Maladie sans avance de frais (hors dépassements d’honoraires éventuels).

Sur place, à distance ou à domicile : les professionnels de santé assurent les soins pendant la crise sanitaire

Pendant la crise sanitaire, les professionnels de santé assurent les soins sur place, à distance ou à domicile dans le respect des règles sanitaires. Il ne faut pas hésiter à les contacter pour connaître les modalités de consultation.

Chez le médecin, à la PMI, dans les hôpitaux et aux urgences, tout est organisé pour mettre en œuvre les gestes barrières.

Il est également possible de bénéficier d’une consultation ou de soins à distance par certains professionnels de santé : médecin, infirmier, sage-femme, orthophoniste, orthoptiste, masseur-kinésithérapeute, pédicure-podologue. La téléconsultation est prise en charge à 100 % par l’Assurance Maladie sans avance de frais et ce jusqu’à la fin de l’état d’urgence sanitaire.

Les téléconsultations réalisées avec son médecin par téléphone (lorsque la vidéotransmission est impossible) sont à nouveau prises en charge à 100 %. Pour les sages-femmes, cette prise en charge à 100 % s'applique uniquement aux patientes n'ayant pas accès à une connexion internet à haut débit ou très haut débit. Elle s'applique également aux patients disposant d'un tel accès mais ne disposant pas d'un terminal permettant une vidéotransmission dans l'une des situations suivantes :

En cas d’urgence appelez le 15 (le 114 pour les personnes sourdes ou malentendantes).

La vaccination contre la Covid-19 chez les femmes enceintes

Au vu des données actuelles, la vaccination contre la Covid-19 des femmes enceintes est à évaluer au cas par cas, d’autant plus si elles présentent une comorbidité (surpoids, hypertension, diabète, etc.) ou sont susceptibles d’être en contact avec des personnes positives à la Covid-19 du fait de leur activité professionnelle.
Dans ce contexte, les femmes enceintes sont invitées à en parler avec leur médecin, sage-femme ou gynécologue afin d’évaluer le bénéfice de la vaccination. Cette recommandation émane de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM).