Les actions de l’Assurance Maladie pour mieux vous protéger pendant la crise sanitaire

16 novembre 2020
Des mesures exceptionnelles ont été prises afin d’alléger les démarches administratives et d’éviter toute interruption des droits pendant la crise sanitaire liée au Covid-19.

Prolongation des droits dans le cadre d'une affection de longue durée (ALD)

Les exonérations du ticket modérateur en lien avec la reconnaissance d’affection de longue durée (ALD) qui venaient à expiration entre le 12 mars et le 31 juillet ont été prolongées jusqu’à cette date.

Prolongation de 3 mois des droits à l’aide médicale d’État (AME)

Si vous bénéficiez d’un droit à l’aide médicale d’État (AME) et que votre droit arrivait à échéance entre le 12 mars et le 31 juillet 2020, le droit à l’AME a été automatiquement prolongé de 3 mois à compter de la date de fin initialement prévue.

Pour les personnes résidant en Guyane et dont les droits à l’aide médicale d’État (AME) sont arrivés à échéance entre le 12 mars et le 31 octobre 2020, ces droits à l’AME sont prolongés de 3 mois automatiquement, à compter de leur date d’échéance. Cette prolongation de 3 mois ne donnera pas lieu à la fabrication d’une nouvelle carte. La carte actuelle servira de justificatif auprès des professionnels de santé et des établissements hospitaliers qui en ont été informés.

Pension d'invalidité et déclaration de situation et de ressources

Les paiements de la pension d'invalidité et de l’allocation supplémentaire d’invalidité seront maintenus aux dates habituelles. Excepté au mois d’avril, l'envoi des déclarations de ressources sera effectué aux dates habituelles.

Plus d’informations sur la pension d'invalidité et déclaration de situation et de ressources pendant le confinement.

Prise en charge des soins des Français de retour définitif de l’étranger en France

Les expatriés qui reviennent résider en France sans exercer une activité professionnelle entre le 1er mars et le 1er juin 2020, c’est-à-dire pendant la période de crise sanitaire liée au Covid-19, bénéficient d’une prise en charge immédiate de leurs soins dès leur arrivée sur le territoire français.

En savoir plus sur les démarches à réaliser pour l'expatrié et ses proches.

Prise en charge des soins lors de vacances à l'étranger hors UE/EEE

Pendant l'épidémie de Covid-19, la prise en charge des soins des Français en vacances à l'étranger est étendue aux soins médicaux liés à une maladie chronique.

Ainsi, l’assuré contraint de prolonger son séjour temporaire à l’étranger et de réaliser des soins médicaux liés à une maladie chronique à compter du 12 mars 2020, et jusqu’à 15 jours après la fin de l’état d’urgence sanitaire, peut demander le remboursement de ces soins dès son retour en France.

En savoir plus sur le remboursement des soins en période de Covid-19 lors d'un séjour temporaire hors UE