Détecter, dépister, isoler : comprendre la stratégie de déconfinement

La stratégie de déconfinement prévue par le gouvernement s’appuie sur le repérage précoce des symptômes, la réalisation de tests et l’isolement des malades ainsi que des personnes ayant été en contact avec eux. Les médecins et l’Assurance Maladie sont en première ligne pour assurer ce repérage.
La stratégie de déconfinement prévue par le gouvernement s’appuie sur le repérage précoce des symptômes, la réalisation de tests et l’isolement des malades ainsi que des personnes ayant été en contact avec eux. Les médecins et l’Assurance Maladie sont en première ligne pour assurer ce repérage.
Prescription du test de dépistage, enregistrement des personnes contact de la personne malade… Le médecin est au cœur de la stratégie de déconfinement amorcée le lundi 11 mai. Pour limiter la circulation du virus, celle-ci s’appuie sur un dispositif en 3 volets : protéger, tester, isoler.
L’Assurance Maladie est chargée de recueillir des informations complémentaires sur les personnes contact, de leur conseiller le test de dépistage et de leur expliquer les mesures d’isolement.
Au-delà des médecins et des enquêteurs sanitaires de l’Assurance Maladie, plusieurs autres acteurs interviennent dans le dispositif, avec des missions spécifiques, d’ordre sanitaire ou social.
Deux outils numériques sont mis à la disposition des acteurs de la lutte contre la propagation du virus : le téléservice « Contact Covid » pour l’identification et la prise en charge des malades et des personnes contact, et « SI-DEP », où sont systématiquement enregistrés les résultats des tests.