Vaccin contre la Covid-19 : une 3e injection recommandée pour les personnes immunodéprimées

05 mai 2021

[Article mis à jour le 23 juin 2021]

Les autorités sanitaires préconisent une 3e injection de vaccin contre la Covid-19 pour les personnes suivantes :

  • atteintes de lymphoïde chronique (LLC) ;
  • atteintes de certains types de lymphomes traités par anti-CD20 ;
  • ayant reçu une transplantation d’organe ou de cellules souches hématopoïétiques ;
  • sous chimiothérapie lymphopéniante ;
  • traitées par des médicaments immunosuppresseurs forts (1) ;
  • dialysées chroniques après avis de leur médecin traitant qui décidera de la nécessité des examens adaptés ;
  • au cas par cas, les personnes sous immunosuppresseurs ne relevant pas des catégories précédentes ou porteuses d’un primitif.

Quand réaliser cette 3e injection ?

La 3e injection peut avoir lieu 4 semaines après la 2e injection ou le plus rapidement possible si ce délai est dépassé.
Cette 3e injection peut être administrée par le médecin traitant, l’équipe de soins habituelle (par exemple dans la structure de dialyse) ou dans n’importe quel centre de vaccination sur présentation d’une prescription médicale ou du courrier d’information envoyé prochainement par l’Assurance Maladie.

Pour les personnes qui ont reçu 1 seule injection, le rendez-vous pour la 3e injection sera donné au moment de la 2e injection.

Pour les personnes qui ne sont pas encore vaccinées, elles restent toujours prioritaires pour la vaccination sur la base de trois injections.

Il est possible de prendre un rendez-vous pour se faire vacciner contre la Covid-19 sur le site sante.fr ou par téléphone au 0 800 009 110 (numéro gratuit 7 jours sur 7, de 6h à 22h).

Vaccination de l’entourage des personnes immunodéprimées

Pour mieux protéger ces personnes sévèrement immunodéprimées vis-à-vis de la Covid-19, la Haute Autorité de santé dans son avis du 29 avril recommande la vaccination des personnes, à partir de l’âge de 16 ans, vivant sous le même toit et des personnes contribuant à sa prise en charge (personnels de santé, aides à domicile, auxiliaires de vie, etc.). Ces personnes sont prioritaires pour la vaccination contre la Covid-19 et doivent être vaccinées le plus tôt possible.

Même vaccinées, les personnes avec une maladie qui affaiblit leur protection immunitaire et leur entourage doivent continuer à respecter les gestes barrières.

L’équipe de soins, le médecin traitant ou les associations de patients dédiées à la maladie peuvent apporter information et soutien. Il est aussi possible d’obtenir des informations sur la Covid-19 et la vaccination en appelant le 0 800 009 110 (numéro gratuit 7 jours sur 7, de 6 h à 22 h).

(1) Antimétabolites (Cellcept, Myfortic, mycophénolate mofétil, Imurel, azathioprine)… et AntiCD20 (rituximab : Mabthera, Rixathon, Truxima).