Tout ce qu’il faut savoir 6 mois après le lancement de la vaccination contre la Covid-19

25 mai 2021

[Article mis à jour le 23 juin 2021] Élargissement des publics prioritaires, vaccins et lieux de vaccination, documents médicaux à conserver, parcours vaccinaux particuliers, dispositifs d’aide et d’accompagnement… 6 mois après le lancement de la campagne vaccinale contre la Covid-19, où est-on ? Tour d’horizon de l’ensemble des moyens déployés pour poursuivre et intensifier la vaccination.

Élargissement de la vaccination à partir de 12 ans

Depuis le 15 juin dernier, les adolescents de 12 à 17 ans peuvent se faire vacciner contre la Covid-19 en centre de vaccination. Rappelons que depuis le 31 mai, toutes les personnes majeures peuvent se faire vacciner contre la Covid-19. La vaccination avec le vaccin Moderna est d’ailleurs possible pour elles en ville depuis fin mai (par les médecin, pharmaciens, infirmiers, sages-femmes), ce vaccin n’étant pas soumis à des restrictions d’âge au-delà de 18 ans.

Les personnes ayant déjà eu la Covid-19

Les personnes qui ont déjà été infectées par la Covid-19 peuvent bénéficier d’une seule dose de vaccin sur présentation d’un justificatif (par exemple un test PCR positif). Ce principe est désormais valable quelle que soit la date de l’infection, y compris si elle a eu lieu au début de la crise sanitaire. Cependant, il convient de prendre rendez-vous pour se faire vacciner dans un délai minimum de 2 mois après le test positif à la Covid-19. Les sites de prise de rendez-vous sont adaptés conformément à ces consignes : les personnes concernées ont la possibilité de prendre un rendez-vous unique en signalant qu’elles ont déjà été infectées par la Covid-19.

Réaliser un test sérologique rapide (Trod)

Depuis le 21 juin 2021, un test sérologique rapide (Trod sérologique) est proposé aux personnes ne présentant pas de dans les centres de vaccination de métropole. Il s'agit d'un prélèvement d'une goutte de sang au bout du doigt. Ces tests - dont le résultat est connu en 15 minutes - ont pour objectif de détecter l’éventuelle présence d’anticorps due à une infection antérieure et ainsi de permettre aux personnes ayant un antécédent d’infection à la Covid-19 mais ne disposant pas de preuve de celle-ci de ne recevoir qu’une seule dose de vaccin.

En savoir plus sur la vaccination.

La prise de rendez-vous et les aides pour y arriver

La prise de rendez-vous pour se faire vacciner est possible :

  • sur le site sante.fr qui recense les centres de vaccination et les pharmacies ;
  • dans une pharmacie, chez un médecin de ville (médecin généraliste, médecin spécialiste) ou avec un médecin du travail ou un infirmier ;
  • via le numéro vert national 0 800 009 110 (numéro gratuit 7 jours sur 7, de 6 h à 22 h) qui permet d’être redirigé vers le standard téléphonique d’un centre ou d’obtenir un accompagnement à la prise de rendez-vous.

Parcours vaccinaux spécifiques

Des parcours vaccinaux particuliers s’appliquent à 2 types de public :

Les documents à garder après la vaccination

Après chaque injection d’une dose de vaccin contre la Covid-19, la personne doit récupérer, au format papier, une attestation de vaccination certifiée et une synthèse de vaccination. Ces 2 documents doivent être conservés car leur usage est différent.

L’attestation de vaccination certifiée peut servir de preuve officielle de vaccination en France pour tous les usages prévus par la loi de gestion de sortie de crise sanitaire à condition que le cycle de vaccination soit terminé. Depuis le 9 juin 2021, l’attestation peut par exemple être utilisée pour participer en France à de grands rassemblements supérieurs à 1 000 personnes (festivals, parcs d'attractions, salles de spectacles, etc.).

Consulter la foire aux questions (FAQ) pour tout savoir sur l’attestation de vaccination et le téléservice permettant de l’obtenir.

Attestation de vaccination certifiée perdue ou non donnée ?

Depuis le 27 mai, il est possible de télécharger et d’imprimer son attestation de vaccination certifiée depuis un service en ligne mis en place spécifiquement par l’Assurance Maladie.

La synthèse de vaccination contient notamment le numéro de lot du vaccin injecté, ce qui peut être utile en cas d’effet indésirable à signaler. Signée par un professionnel de santé, elle a la valeur d’un certificat médical.

Il ne faut pas hésiter à demander ces 2 documents papier après chaque vaccination.

Des dispositifs d’aides

L’Assurance Maladie met en place de nouvelles actions d’accompagnement à la vaccination. D’une part, elle met à disposition, sur demande du médecin traitant, la liste de sa patientèle non vaccinée afin qu’il puisse sensibiliser ses patients, notamment ceux présentant des vulnérabilités particulières.

D’autre part, le service médical de l’Assurance Maladie pourra être amené à contacter les personnes atteintes de maladies chroniques afin de les accompagner au mieux au regard de leur pathologie.

« Aller vers » les publics non vaccinés

Afin d’accompagner spécifiquement les 65-74 ans et les 75 ans et plus n’ayant pas encore pu prendre rendez-vous, différents dispositifs nationaux (appelés « Aller vers ») sont déployés sur l’ensemble du territoire. Ils se traduisent par des campagnes d’appels, d’envois de SMS et de courriers postaux expliquant à la marche à suivre pour se faire vacciner et être accompagné en cas de besoin.

En savoir plus sur le dispositif « Aller vers » les plus de 75 ans.

En savoir plus sur le dispositif « Aller vers » les 65-74 ans.

Vacci-drive, stand de vaccination, bus mobiles…

Partout en France, des organismes de l'Assurance Maladie en lien avec les agences régionales de santé (ARS) et des partenaires locaux mettent en place des solutions innovantes pour accélérer la vaccination contre la Covid-19. C'est notamment le cas avec les vacci-drive (dispositifs permettant de se faire vacciner sans bouger de sa voiture), les stands de vaccination sans rendez-vous au pied d’immeubles de certains quartiers.

Afin de toucher les personnes plus éloignées des centres urbains, des bus de vaccination mobiles ont également vu le jour. Enfin, un travail d’information et de prévention pour se protéger contre le virus et faciliter l’accès à la vaccination des plus vulnérables, des opérations peuvent être organisées localement avec différentes associations comme les Restos du coeur, la Croix-Rouge ou le Secours populaire.

Des opérations spécifiques peuvent aussi être initiées par l’Assurance Maladie, vis-à-vis de patients atteints de certaines pathologies qui constituent un facteur de risque de forme grave de la Covid-19.

Data vaccin covid, un nouveau site pour suivre l’évolution de la couverture vaccinale

Lancé par l’Assurance Maladie, le site Data vaccin Covid met à disposition de tous un ensemble de données sur le déploiement de la vaccination contre la Covid-19 en France. Comment se situe son département par rapport à la moyenne nationale ? Quelle est la part de personnes vaccinées parmi les patients atteints de pathologies chroniques ? Quels sont les principaux lieux de vaccination ? Voilà, entre autres, les informations que l’on peut obtenir en un coup d’œil sur le site datavaccin-covid.ameli.fr.