« Tester, alerter, protéger » : alerter encore plus vite et mieux

22 février 2021

[Article mis à jour le 6 octobre 2021]
Favoriser l’isolement au plus tôt et dans les meilleures conditions constitue l’un des piliers de la stratégie « Tester, alerter, protéger ». Face à la pression épidémique et à l’apparition de variants de la Covid-19 plus contagieux, la contribution de l’Assurance Maladie à la gestion de la crise sanitaire s’ajuste en continu.

Depuis le 21 janvier 2021, l’Assurance Maladie renforce l’accompagnement des personnes devant s’isoler, en lien avec les infirmiers et les partenaires locaux. Elle fait également évoluer son dispositif pour rechercher les chaînes de contamination, appelé « contact tracing », mis en place le 13 mai, pour gagner encore en efficacité et en rapidité.

Isolement : la personne isolée peut bénéficier d’un accompagnement renforcé

L’isolement peut être difficile à vivre, mais il est la solution indispensable pour se protéger, protéger les autres et contribuer à stopper l’épidémie. Depuis le 21 janvier, les enquêteurs sanitaires en charge du contact tracing proposent systématiquement aux personnes testées positives à la Covid un accompagnement sanitaire, matériel et psychologique à l’isolement : aide aux démarches administratives, aide à domicile, repas, portage de courses ou médicaments, accès aux communications électroniques, soutien psychologique…

Ce soutien comprend une visite à domicile par un infirmier libéral : toute personne positive qui le souhaite peut bénéficier de cette visite, prise en charge à 100 %, dans les 24 h suivant le contact de l’Assurance Maladie. Lors de la visite, l’infirmier aide le patient à organiser son isolement, lui donne des conseils et propose de dépister les membres de son foyer isolés avec lui. Il peut également identifier des besoins d’accompagnement social complémentaires et les transmettre à la préfecture du département. Aucune visite à domicile ne sera réalisée sans le consentement de la personne isolée.

Pour les personnes dont la situation personnelle présente un fort risque de propagation (personnes vivant en famille notamment avec des proches à risque, etc.), une offre d’hébergement sera proposée systématiquement pour les protéger et éviter la propagation du variant.

Une évolution du contact tracing pour gagner en efficacité et en réactivité

L’Assurance Maladie priorise les appels téléphoniques vers les personnes testées positives, pour les accompagner dans le suivi des consignes sanitaires (isolement, réalisation des tests) et pour rechercher avec eux leurs cas contact. Les personnes cas contact reçoivent l’information directement par un SMS, qui les renvoie vers un site internet avec toutes les informations utiles.

Dans tous les cas, l’objectif de l’Assurance Maladie est d’informer au plus vite ces personnes, en s’adressant en priorité aux personnes nouvellement contaminées et aux personnes impliquées dans une chaîne de contamination par un variant de la Covid-19.

Les personnes revenant de zones à risque font l’objet d’un contact tracing minutieux.

Les personnes atteintes d’un variant de la Covid-19 seront rappelées dès l’information connue par un enquêteur sanitaire expert, afin de chercher tous leurs cas contacts avec la plus grande vigilance.

Un suivi de l’isolement par l’Assurance Maladie depuis le 21 janvier

L’Assurance Maladie contacte les personnes positives à la Covid-19 à deux moments de l’isolement :

  • le 4e jour de leur période de confinement pour s’assurer que l’isolement se déroule dans de bonnes conditions et que la visite de l’infirmier (ou l’accompagnement social), si elles en ont fait la demande, a bien eu lieu ;
  • le 10e jour de leur période de confinement, ces personnes sont invitées à répondre à des questions par SMS. Leurs réponses permettront de déterminer si la période d’isolement peut prendre fin ou pas.

L’Assurance Maladie contacte les personnes cas contacts à plusieurs moments de l’isolement :

  • 48 h avant la date conseillée pour réaliser leur test de dépistage, les cas contact reçoivent un SMS de rappel ;
  • 4 jours après avoir été informés par l’Assurance Maladie de leur statut, les cas contact reçoivent un SMS pour leur rappeler l’importance de bien respecter leur période d’isolement. Ces personnes peuvent signaler d’éventuels besoins pour améliorer les conditions de leur isolement.
  • 7 jours après le début de l'isolement pour les personnes cas contact vivant avec la personne positive ;
  • le dernier jour du confinement (7e jour pour les cas contact qui ne vivent pas avec la personne positive à la Covid-19, 17e jour si les cas contact vivent avec la personne positive) : ces personnes sont invitées à répondre à des questions par SMS. Leurs réponses permettent de déterminer si la période d’isolement peut prendre fin ou pas.

En savoir plus en cas de contact avec une personne malade de la Covid-19.

Les équipes d’enquêteurs sanitaires sont fortement engagées, 7 jours sur 7, depuis la mise en place du dispositif le 13 mai 2020. Selon la situation sanitaire, jusqu’à 10 000 collaborateurs peuvent se consacrer à la mission de contact tracing.

Multiplication des fraudes par SMS, appels ou courriels pendant la crise sanitaire

Depuis quelques semaines, avec le contexte exceptionnel lié au confinement, les appels, courriels et SMS frauduleux se multiplient. L’Assurance Maladie met à nouveau en garde les assurés et rappelle qu’il ne faut en aucun cas y donner suite.

TousAntiCovid pour alerter les personnes à risque

TousAntiCovid permet à l’utilisateur testé positif à la Covid-19 de prévenir immédiatement les personnes qu’il aurait pu contaminer durant sa période de contagiosité. L’application alerte ainsi les utilisateurs qui ont pu être en contact rapproché avec cette personne testée positive à la Covid-19 au cours des derniers jours.