Substituts nicotiniques : fin du plafonnement annuel de remboursement

14 novembre 2018

Le tabagisme a connu entre 2016 et 2017 une baisse historique en France, avec 1 million de fumeurs quotidiens en moins. On en compte cependant toujours 12 millions, autant de participants potentiels à la troisième édition de l’opération #MoisSansTabac, défi collectif qui encourage l’arrêt du tabac tout au long du mois de novembre.

L'Assurance Maladie est partenaire de cette opération organisée sous l'égide du ministère des Solidarités et de la santé et de Santé publique France. Elle rembourse, sur prescription, les traitements nicotiniques de substitution (patchs, gommes, pastilles...).

Les modes de prise en charge de ces traitements évoluent : le forfait d’aide au tabagique de 150 euros maximum par an et par personne disparaît au 1er janvier 2019. En effet, les traitements nicotiniques de substitution inscrits sur la liste des médicaments remboursables sont désormais pris en charge à 65 % par l’Assurance Maladie, sans plafond annuel, ni avance de frais nécessaire à la pharmacie.