Pour les étudiants en difficulté psychologique, le dispositif « Santé psy étudiant » évolue

Publié le

Quand on se sent angoissé, déprimé, que l’on a des idées noires, une addiction ou toute autre difficulté psychologique, il est important de ne pas rester isolé. En dehors du cercle de la famille et des amis, les étudiants peuvent se tourner vers plusieurs aides.

Ils peuvent par exemple utiliser le dispositif « Santé psy étudiant ». Depuis le 1er juillet, 12 séances (contre 8 auparavant) sont proposées gratuitement aux étudiants qui ressentent le besoin d’une écoute attentive avec un psychologue partenaire. « Santé psy étudiant » est une aide pour traverser cette période de la vie, souvent source de stress et d’anxiété.
Comment en bénéficier ? Rendez-vous sur le site santepsy.etudiant.gouv.fr pour trouver un psychologue et se renseigner sur cette aide.

Les étudiants peuvent aussi utiliser le dispositif « Mon soutien psy » : toute personne (dès 3 ans) angoissée, déprimée ou en souffrance psychique, peut bénéficier de 12 séances d’accompagnement psychologique. Ces séances sont prises en charge à 100 % par l’Assurance Maladie et les mutuelles (complémentaires santé).
Comment en bénéficier ? On prend directement rendez-vous avec un psychologue listé dans cet annuaire. Au besoin, il est tout à fait possible de consulter son médecin ou sa sage-femme auparavant pour faire le point. Ce praticien peut remettre au jeune un courrier d’accompagnement qui résume la situation, à donner au psychologue.
En savoir plus sur « Mon soutien psy ».

Des lignes d’écoute pour parler

Il existe des lignes d’écoute pour être conseillé, aidé ou orienté comme Fil santé jeunes, Nightline ou SOS Amitié.
Voir les aides possibles quand on est jeune et avec des difficultés psychologiques.

En cours de chargement...