Moi(s) sans tabac : c'est le moment de constituer son équipe !

17 octobre 2017

photo_moi(s)_sans_tabac

Arrêter de fumer n’est pas chose facile. L’envie ne suffit pas toujours. Pour se donner plus de chances de succès, mieux vaut se préparer et anticiper. La qualité du soutien et de l’accompagnement a aussi un rôle déterminant car le manque de nicotine ou de cigarette peut rendre irritable et difficile à vivre.

L’opération Moi(s) Sans Tabac lancée l’an dernier en France vise justement à fédérer, durant tout le mois de novembre, les fumeurs désirant arrêter et leurs proches pour qu’ils relèvent ce défi ensemble. Face au succès de l’édition 2016 qui a réuni 180 000 participants, le ministère des Solidarités et de la santé, Santé publique France et l'Assurance Maladie renouvellent l'évènement en plaçant l’élan collectif au cœur du dispositif.
 

Quelle préparation d’ici le 1er novembre ?

Depuis le 10 octobre, le site tabac-info-service, permet de rejoindre une ou plusieurs des 17 équipes régionales ou des 16 équipes thématiques. Vapoteurs ou patchés, pantouflards ou fêtards, adeptes du burger-frites ou de la salade-quinoa : il suffit de choisir son équipe en fonction de son mode de vie, des racines de sa motivation ou encore du substitut nicotinique souhaité. Les équipes prendront la forme de groupes sur facebook. Bien sûr, comme l’an dernier, il est toujours possible de créer sa propre équipe avec ses amis, sa famille ou ses collègues.

Se motiver grâce au kit pour arrêter de fumer

Un kit destiné aux participants à #MoisSansTabac peut être commandé gratuitement sur le site tabac-info-services, dans l’onglet #MoisSansTabac.

 

  • Le livret « je me prépare » permet à chaque participant d’identifier ses forces et ses faiblesses, d’apprendre à décoder la cigarette et ses pièges, d’obtenir des réponses face à ses inquiétudes et de choisir la stratégie qui lui correspond pour réussir son arrêt du tabac ;
  • l’agenda, « 30 jours pour arrêter de fumer » dispense chaque jour encouragements, conseils et activités pour oublier la cigarette ;
  • la roue, « je calcule mes économies » calcule, en fonction du nombre de cigarettes fumées par jour, le montant des économies qui seront réalisées après un jour, quelques semaines, quelques mois ou années d’abstinence ;
  • la carte anti-stress livre 7 exercices pour se détendre et oublier son envie de cigarette.

L’appli Tabac info service est une réserve d’encouragements !

Avec cette appli nouvelle génération développée par l’Assurance Maladie en partenariat avec Santé publique France, les proches deviennent des supporters, un tabacologue peut être appelé à la rescousse et les bons conseils sont là pour ne pas craquer dans les moments difficiles.
 

picto_logo_app_store_petit_format

Communiquer avec les 80 000 fans déjà inscrits sur la fanpage facebook

 

487 000 interactions, 140 000 vidéos, des messages drôles et décalés… Rejoindre la fanpage Tabac info Service, c’est bénéficier d’un véritable espace de partage et de soutien grâce à une communauté active et engagée.

Des professionnels de santé mobilisés

Dans le cadre d’un partenariat, les pharmacies affichant l’opération peuvent distribuer le kit. Le remboursement de 150 € par personne et par an pour des traitements de substitution peut être prescrit par les médecins sages-femmes, chirurgiens-dentistes, infirmiers et masseur/kinésithérapeutes depuis le 1er janvier 2016.
Il reste quelques jours aux futurs ex fumeurs et à leurs proches pour bien se préparer. Pour les encourager, un rappel motivant : un mois sans tabac multiplie par 5 les chances d’arrêter de fumer définitivement car après 30 jours d’abstinence, la dépendance est bien moins forte et les symptômes de manque (nervosité, irritabilité) sont moins présents.

 

 

Un large dispositif médiatique avant et pendant le défi Moi(s) Sans Tabac

Depuis le 10 octobre, des messages de sensibilisation incitent les fumeurs à participer au #MoisSansTabac via le site tabac-info-service.fr l’application mobile Tabac Info Service ou la ligne 39 89.

4 spots télé seront diffusés jusqu’au 5 novembre : le plus long présente la logique du dispositif depuis la prise de décision jusqu’à la fierté d’arriver au bout des 30 jours sans avoir repris la cigarette en passant par le soutien des proches ; les 3 autres courts spots présentent les différents moyens mis à disposition des fumeurs pour participer au défi.