Médicaments : que veut dire la mention « non substituable » ?

17 juillet 2018

illustration_médicaments_non_susbtituables

Lorsqu’un médecin ajoute la mention « non substituable » à la main sur l’ordonnance, en face d’un médicament précis, cela veut dire qu’il s’oppose à ce que le pharmacien délivre un autre médicament que celui inscrit sur l’ordonnance, parmi tous les médicaments dit « substituables », c’est-à-dire appartenant à une même catégorie de médicaments (médicament de référence + médicaments génériques correspondants). Cette mention est apposée pour des raisons médicales, propres au patient : par exemple, en cas d’allergie connue à un ou de traitement délicat à équilibrer. En effet, c’est au médecin, responsable de l’efficacité du traitement, de juger d’éventuelles situations particulières.

 

La mention « non substituable » peut être accolée à une prescription de médicament d’origine comme de médicament générique afin de s’assurer que le pharmacien délivrera au patient le médicament générique avec lequel sa maladie est bien contrôlée ou qui ne contiendra pas d’excipient à effet notoire.

 

Pour illustrer les principes de la mention « non substituable », l’Assurance Maladie a mis au point une vidéo relatant les interrogations d’Ada, jeune femme allergique qui veut demander à son médecin le recours à cette mention.