Maladies chroniques : des patients plus ouverts aux médicaments génériques

22 septembre 2017

Selon le baromètre BVA*, 58 % des patients se déclarent en 2017 prêts à prendre des médicaments génériques en cas de maladie chronique. Ce sont 6 points de plus que l’année dernière**. Une évolution aussi marquée chez les médecins généralistes qui à 75 % sont aujourd’hui prêts à prescrire des médicaments génériques pour ces pathologies contre  68 % en 2016 (+ 7 points).

De fait, le médicament générique possède toujours la même et en même quantité que le médicament d’origine : c’est ce qui garantit son efficacité et sa sécurité. Une vidéo propose d’ailleurs de découvrir comment Jean, qui souffre de douleurs rhumatismales et qui vient de passer au médicament générique, apprend que ce dernier est aussi efficace que le médicament d’origine.

Pour en savoir plus sur l’efficacité des médicaments génériques

*« Baromètre des connaissances, perceptions et pratiques des Français et des professionnels de santé (médecins généralistes et pharmaciens d’officine) à propos des médicaments génériques » - Institut BVA pour la Cnamts. Enquête réalisée par téléphone en mars 2017.
** « Baromètre des connaissances, perceptions et pratiques des Français et des professionnels de santé (médecins généralistes et pharmaciens d’officine) à propos des médicaments génériques » - Institut BVA pour la Cnamts. Enquête réalisée par téléphone en février 2016.