Mal de dos, la solution c'est le mouvement

16 novembre 2017

« Mal de dos », « tour de rein », « lumbago » ou « lombalgie », véritable terme médical, ces mots sont associés pour beaucoup à une douleur aiguë et à la peur de la rechute. Bonne nouvelle, la plupart du temps, le mal de dos guérit spontanément en quelques jours. Et surtout, une solution existe : le mouvement. Autrement dit, le maintien ou la reprise d’une activité physique.

Un mal fréquent, douloureux mais heureusement, ce n'est souvent pas grave

Extrêmement fréquente, la lombalgie concerne presque tous les Français : 84 % de la population* a eu, a ou aura une lombalgie ! À l’origine des douleurs, on retrouve le plus souvent des lésions bénignes des muscles ou des ligaments qui assurent le soutien et le fonctionnement de la colonne vertébrale. Ces douleurs sont liées au développement de la sédentarité, car en l’absence d’activité, les muscles se relâchent et ne sont pas assez forts pour jouer leur rôle. Pour cette raison, les examens radiologiques sont souvent inutiles. En cas de mal de dos, il est essentiel de soulager la douleur et de maintenir ou reprendre rapidement une activité physique pour renforcer ses muscles et éviter que d’autres lombalgies ne surviennent.

Mal de dos ? Le bon traitement, c’est le mouvement

Faire un peu, c’est déjà mieux que rien du tout ! Pour le mal de dos, toute augmentation de l’activité physique, même minime, est bénéfique pour la santé et pour entretenir la musculature du dos.

Activité et mouvement ne veulent pas dire sport de haut niveau. Le plus important est de choisir l’activité qui plait et de la pratiquer régulièrement. Qu’il s’agisse de jardinage, de marche ou de vélo pour aller au travail, de préférer les escaliers aux escalators, chaque petit geste compte pour le dos. En parler avec son médecin traitant pourra aider à trouver l’activité la mieux adaptée. L’objectif est de bouger progressivement et d’améliorer régulièrement son niveau d’activité.

Pour en savoir plus sur le mal de dos et sa solution : cliquez ici.

 

* 1 Eur Spine J (2006) 15 (Suppl. 2): S192-S300