Les Français séduits par le DMP !

15 janvier 2019

Plus de 3,6 millions de DMP sont désormais ouverts en France. On en comptait 1,9 million au 30 octobre dernier, juste avant le lancement de la campagne d’information lancée par l’Assurance Maladie. Le Dossier Médical Partagé, véritable carnet de santé numérique, semble rencontrer les attentes des Français.

Une enquête en ligne (1) réalisée il y a quelques semaines pour le compte de l’association France Assos Santé (2) a mis en lumière le fort intérêt de la population pour ce nouvel outil porté par l’Assurance Maladie.

D’abord, 70 % des Français interrogés se déclarent spontanément intéressés par la possibilité de disposer d’un outil de centralisation en ligne de leurs données de santé. Ce taux monte à 85 % après la présentation des principaux services rendus par le DMP.

Parmi les principales raisons qui peuvent inciter à l’ouverture d’un DMP, les personnes interrogées citent :

  • la possibilité de partager des informations avec les professionnels de santé pour permettre une meilleure prise en charge (pour 36 % des répondants) ;
  • la centralisation des informations médicales permettant un meilleur suivi personnel de sa santé (pour 36 % des répondants également) ;
  • un accès plus rapide à ses données médicales en tout temps et en tout lieu (en cas d’accident, de déménagement) (20 % des répondants).

S’agissant des raisons incitant à l’utilisation du DMP, les personnes interrogées énumèrent :

  • le fait de pouvoir accéder à leurs informations de santé en cas d’urgence médicale (57 % des répondants) ;
  • la coordination plus facile entre les professionnels de santé intervenant tout au long du parcours de santé (54 % des répondants) ;
  • le fait d’éviter la déperdition d’informations, et donc également des actes répétés et redondants (51 % des répondants) ;
  • le regroupement de toutes les données médicales dans un seul espace (46 % des répondants) ;
  • et, enfin, la limitation des risques d’interactions entre les différents traitements (39 % des répondants).

Les Français font majoritairement plus confiance à un acteur public (51 % des répondants) comme l’Assurance Maladie plutôt qu’à un acteur privé (17 %) pour la mise en œuvre d’un dossier médical en ligne. Enfin, interrogés sur les critères les plus importants pour eux dans le cadre de la création d’un dossier en ligne destiné à regrouper leurs données médicales personnelles, les répondants citent prioritairement la gratuité de l’accès au service et les garanties en matière de sécurisation (54 % des personnes interrogées pour chacun des 2 critères).

(1) Enquête en ligne réalisée par l’Institut ViaVoice entre le 15 et le 18 octobre 2018 auprès d’un échantillon de 1 001 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Disponible sur le site de France Assos Santé.

(2) France Assos Santé regroupe 80 associations nationales de patients et d’usagers du système de santé.

 

Comment créer un DMP ?

Un Dossier Médical Partagé s’ouvre simplement et facilement en quelques minutes en se connectant sur le site www.dmp.fr (1). Il suffit de :

  • se munir de sa carte Vitale ;
  • indiquer une adresse mail ou un numéro de téléphone mobile qui servira à être averti dès qu’un nouveau document est ajouté à son DMP ;
  • indiquer son médecin traitant et choisir les professionnels de santé pouvant accéder à son DMP.

Il est également possible de se rendre chez son pharmacien ou dans sa caisse primaire d’assurance maladie pour l’ouvrir pour soi ou pour son enfant mineur.

(1) Ce service de création du DMP en ligne est disponible uniquement pour les assurés majeurs des régimes suivants : régime général, Camieg, Cavimac, Enim, Mutuelle Intériale, MGP, MNH, CANSSM, LMDE.