« Le masque solidaire », une campagne incitant au port du masque pour protéger les plus fragiles

Publié le

Photo d'un homme portant un masque, avec le slogan "Résolution 2024 : Protéger ceux que le vaccin ne protège pas"

Jusqu’au 14 janvier, se déroule la campagne « Masque solidaire », lancée à l’initiative de 3 associations de patients - Renaloo, Aides et ELLyE (voir encadré ci-après). Son objectif : encourager chacun à porter un masque, en particulier dans les espaces publics clos, pour protéger les plus fragiles.

Le Covid-19, en effet, circule toujours, en même temps que d’autres infections respiratoires. Ces virus continuent de frapper durement les personnes vulnérables et en particulier les personnes sévèrement immunodéprimées. Ces personnes immunodéprimées répondent faiblement ou pas du tout à la vaccination et courent un risque accru de formes graves, d’hospitalisation et de décès. En France, 300 000 personnes environ sont concernées (patients greffés d’organes, dialysés, traités pour certains cancers, notamment hématologiques…). 1 patient dialysé sur 20 est décédé du Covid (1)  et 1 greffé rénal sur 8 a été hospitalisé pour Covid grave (2).

Cependant, le port du masque dans les lieux publics clos reste très marginal (3) : 15 % des français portent le masque en présence de personnes vulnérables, 14 % dans les transports en commun et seulement 50 % ont l’intention de le porter en cas d’apparition de symptômes.

La campagne « Masque solidaire » rappelle qu’en portant le masque, on est solidaire en protégeant les plus fragiles, et l’on se protège aussi soi-même.

Cette campagne est soutenue par le ministère de la Santé et de la prévention, en partenariat avec l’Assurance Maladie, Santé publique France, le Comité d'éducation sanitaire et sociale de la pharmacie française (Cespharm), l’Union de syndicats de pharmaciens d'officine (Uspo) et de nombreux autres acteurs.

Découvrir les 3 associations à l’initiative du « Masque solidaire »

Né sous la forme d’un blog créé en 2002 à l’initiative d’une patiente pour partager son expérience de la dialyse et de la greffe, Renaloo est une association de patients agréée depuis 2016. Renaloo agit pour les personnes concernées par les maladies rénales et pour leurs proches. En savoir plus sur renaloo.com.

Créée en 1984, Aides est une association française de lutte contre le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) et les hépatites virales. Aides agit avec et auprès des populations les plus vulnérables pour réduire les nouvelles contaminations et accompagner les personnes touchées vers le soin et dans la défense de leurs droits. Découvrir Aides sur aides.org.

ELLyE (Ensemble lymphomes espoir) est une association de patients et de proches spécialisée dans les lymphomes, la lymphoïde chronique (LLC) et la maladie de Waldenström (MW), créée en 2006. Engagé dans la défense des droits des patients et le plaidoyer interassociatif, ELLyE a notamment œuvré pour la protection des malades immunodéprimés depuis le début de la de Covid-19. S’informer sur ELLyE sur ellye.fr.

2 affiches avec 2 personnes portant un masque sanitaire et le slogan : "Je suis solidaire de ceux que le vaccin ne protège pas"

(1) Source : Agence de la biomédecine

(2) Source : Epi-Phare

(3) Selon la dernière enquête en population générale CoviPrev, site Santé publique France

En cours de chargement...