Le dépistage du VIH désormais accessible sans ordonnance ni avance de frais

En 2019, près de 6,2 millions de tests de dépistage du virus de l’immunodéficience humaine (VIH) ont été réalisés en France. Malgré cette progression, de nombreuses personnes porteuses de l’infection ne connaissent pas leur statut sérologique et sont dépistées à un stade avancé. On compte en effet entre 6 000 et 6 500 nouvelles découvertes de par an depuis 2007. En 2017, près de 173 000 personnes vivaient avec le VIH, dont un quart présentant un stade avancé de l’infection.

La simplification du dépistage du VIH, enjeu de santé publique majeur, est désormais effective à l’échelle nationale. Depuis le 1er janvier 2022, il est possible d’effectuer un dépistage dans un laboratoire de ville :

  • sans avance de frais ;
  • sans ordonnance ;
  • sans rendez-vous.

Ce dispositif concerne tous les assurés sociaux et leurs ayants droit (dont les bénéficiaires de l’aide médicale d’État (AME).

En savoir plus sur le dépistage du VIH.

En cours de chargement...