L’accompagnement pharmaceutique, un appui pour mieux vivre avec son traitement chronique

18 juin 2018

Pharmacien et patiente lors d'un entretien pharmaceutique

Le pharmacien peut proposer aux patients souffrant de certaines pathologies chroniques un suivi personnalisé leur permettant de mieux vivre avec leur traitement.

Qui peut être concerné ?

Ces entretiens peuvent être proposés :

  • aux patients asthmatiques sous chronique ;
  • aux patients sous traitement chronique par anti-coagulants oraux d’action directe (AOD) ou antivitamine K (AVK) ;
  • aux patients âgés (personnes de plus de 65 ans atteintes d’au moins une affection de longue durée ou personnes de plus de 75 ans) polymédiqués, c’est-à-dire ayant une prescription pour de nombreux médicaments différents.

Comment entrer dans le dispositif ?

L’accompagnement peut être sollicité par l’assuré auprès du pharmacien. Il peut aussi être proposé spontanément par ce dernier. Le patient est libre d'adhérer ou non au dispositif (son consentement est nécessaire pour entrer dans le dispositif), et ceci sans aucune incidence sur le remboursement de ses soins. Il peut aussi mettre fin à l’accompagnement à tout moment.

En quoi consiste l’accompagnement pharmaceutique ?

L’accompagnement pharmaceutique est un service personnalisé, gratuit et confidentiel, qui permet de répondre aux questions du patient et de lui donner des conseils pratiques. Il consiste généralement en un premier entretien d’évaluation du besoin d’accompagnement ou de recueil d’informations, suivi d’entretiens thématiques annuels, adaptés aux besoins de chaque patient. Par exemple, pour un patient asthmatique, les entretiens thématiques peuvent porter sur les principes du traitement, les techniques d’inhalation, les effets du traitement, son observance ou encore les facteurs déclenchants de la crise. Ces entretiens se tiennent dans un espace préservant la confidentialité des échanges.

Mieux intégrer le traitement dans la vie quotidienne

Un traitement n’est pas anodin, il est prescrit par un médecin et nécessite une vigilance particulière. En comprenant mieux son traitement et en adoptant les bons réflexes, le patient peut mieux vivre avec son traitement et sa maladie.

Grâce aux conseils de son pharmacien, il peut aussi mieux intégrer la prise de son traitement dans sa vie quotidienne et ainsi réduire les oublis.