La vaccination Covid-19 ouverte aux personnes à haut risque et aux 75 ans et + dès le 18 janvier

15 janvier 2021

[Article mis à jour le 5 mai 2021]

La vaccination des personnes de 75 ans et plus vivant à domicile a débuté le 18 janvier, conformément à la stratégie vaccinale définie par la Haute Autorité de santé (HAS). Depuis le 27 mars, la vaccination est possible pour les personnes âgées de 70 ans et plus.

Les personnes vulnérables à très haut risque de forme grave de Covid-19, quel que soit leur âge, peuvent aussi aller se faire vacciner depuis le 18 janvier, suite à l’avis du conseil d’orientation de la stratégie vaccinale, présidé par le professeur Alain Fischer.
Afin de respecter les critères médicaux, ces personnes à haut risque doivent avoir une prescription médicale pour bénéficier de la vaccination sans critère d’âge. La prescription peut être obtenue auprès de leur médecin traitant ou de tout autre médecin qui les prend en charge.

Selon la situation de la personne, il est possible de se faire vacciner :

  • en centre de vaccination ;
  • par son médecin traitant ;
  • sur le lieu de soin ;
  • sur le lieu du travail ;
  • à domicile par un infirmier ;
  • en cabinet infirmier ;
  • en pharmacie.

Pour connaître les lieux de vaccination selon sa situation, lire la page dédiée (rubrique « Où dois-je me rendre pour me faire vacciner ? ») sur le site du ministère des Solidarités et de la santé.

Qui sont les personnes à haut risque de forme grave de Covid-19 ?

  • atteintes de cancers et de maladies hématologiques malignes en cours de traitement par chimiothérapie ;
  • atteintes de maladies rénales chroniques sévères, dont les patients dialysés ;
  • transplantées d’organes solides ;
  • transplantées par allogreffe de cellules souches hématopoïétiques ;
  • atteintes de poly-pathologies chroniques et présentant au moins deux insuffisances d’organes ;
  • atteintes de certaines maladies rares et particulièrement à risque en cas d’infection (liste établie par les filières de santé des maladies rares) ;
  • atteintes de .

Parce que nous rêvons tous de nous retrouver, vaccinons-nous (vidéo)

La vidéo se lance sur la chanson « Je reviens te chercher » de Gilbert Bécaud.

L’infirmière après avoir vacciné la grand-mère :

- Madame, madame ? Ça va ? Ça ne vous a pas fait trop mal ?

La grand-mère :

- Non pas du tout, au contraire [Elle sourit].

Voix off : Parce que nous rêvons tous de nous retrouver, vaccinons-nous.