La campagne de vaccination contre la grippe prolongée jusqu’au 29 février

Publié le

Selon les données de Santé publique France (1), la circulation des virus grippaux s’intensifie : toutes les régions en métropole sont désormais en phase épidémique, y compris la Bretagne et la Normandie depuis cette semaine. En outre-mer, la Guyane, la Guadeloupe et la Martinique sont aussi en phase épidémique, Mayotte reste en phase post-épidémique.

Dans un contexte de circulation élevée des différents virus respiratoires, les autorités sanitaires ont décidé de prolonger la campagne de vaccination contre la grippe jusqu’au 29 février 2024 (au lieu du 31 janvier).

La vaccination est particulièrement recommandée chez les personnes à risque susceptibles de développer une forme grave de la maladie. Pour ces populations, le vaccin est intégralement pris en charge par l’Assurance Maladie et représente la meilleure façon de se protéger du virus et de ses complications. En moyenne, en France, 2 000 vies par an sont sauvées chaque année chez les seniors de 65 ans et plus grâce à la vaccination.

Garder le réflexe des gestes barrières

En complément de la vaccination, il reste essentiel d’adopter les gestes barrières pour tous, notamment de porter le masque en cas de symptômes, dans les lieux très fréquentés et en présence de personnes fragiles. Ils sont un moyen efficace pour se prémunir des infections respiratoires et de leurs complications, en limitant le risque de transmission.

En savoir plus sur :

(1) Bulletin Santé publique France du 24 janvier.

En cours de chargement...