IVG médicamenteuse : arrêt des mesures exceptionnelles pendant l'état d'urgence sanitaire

15 juillet 2020

Afin d'assurer la continuité des soins, des mesures exceptionnelles et transitoires avaient été prises, pendant l'état d'urgence sanitaire lié à l'épidémie de Covid-19, pour les femmes souhaitant recourir à une interruption volontaire de grossesse (IVG). Ces modalités adaptées pour l’IVG médicamenteuse ont pris fin le 11 juillet.

Toutefois, la première consultation et la consultation de contrôle de l’IVG médicamenteuse en ville avec un médecin ou une sage-femme peuvent toujours être réalisées par téléconsultation, jusqu’au 30 octobre 2020.

Pour mémoire, les mesures exceptionnelles qui étaient applicables jusqu'au 10 juillet 2020 inclus avaient étendu le délai de réalisation des IVG médicamenteuses en cabinet de ville : l’IVG pouvait être réalisée jusqu’à la 7e semaine de grossesse (9e semaine d’aménorrhée). Toutes les consultations nécessaires aux IVG médicamenteuses pouvaient être réalisées sous forme de téléconsultations, si la femme le souhaitait et si le praticien l’estimait possible.

Pour plus d’information sur les conditions de prise en charge et les tarifs, consulter l'article Interruption volontaire de grossesse : votre prise en charge.