Hausse de la CSG et pension d'invalidité : ce qui a changé au 1er janvier 2018

15 février 2018

Les pensions d’invalidité font l’objet d’un prélèvement obligatoire pour le compte de l’État au titre de la contribution sociale généralisée (CSG). Pour les personnes ayant un revenu fiscal de référence 2016 supérieur ou égal à 14 404 € (pour une personne seule), la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2018 a prévu une hausse du taux de la CSG de 1,7 point. Le taux de 6,6 % qui était applicable aux pensions d’invalidité de ces personnes (CSG à taux plein) est donc passé à 8,3 % depuis le 1er janvier 2018. Attention, la hausse n’impacte pas les personnes invalides exonérées totalement ou partiellement de la CSG.

La pension due pour le mois de janvier est payée à terme échu par l’Assurance Maladie. Cette hausse de la CSG est donc apparue pour la première fois sur le versement effectué en février 2018 pour la pension d’invalidité de janvier.

Chaque titulaire d’une pension d’invalidité a accès à son relevé dans son compte ameli.