Grippe et Covid-19 : une campagne de sensibilisation pour encourager la double vaccination

Publié le

Cette année, l'Assurance Maladie déploie une nouvelle campagne de sensibilisation pour (re)mobiliser les personnes à risque, leur entourage et les professionnels de santé et les encourager à se faire vacciner contre la grippe et le Covid-19. L’enjeu : installer la double vaccination grippe et Covid-19 comme une nouvelle habitude, une « protection hivernale » indispensable pour les publics prioritaires.

Un enjeu de santé publique toujours d’actualité

La grippe et le Covid-19 sont toujours là. Ils continuent d'avoir des conséquences graves sur la santé des personnes les plus fragiles. L’an dernier, les épidémies de grippe, de Covid-19 et aussi de bronchiolite ont été concomitantes pendant plusieurs semaines, occasionnant une triple épidémie dont l’impact a été important sur l’offre de soins.

Dans ce contexte, l’Assurance Maladie, en partenariat avec le ministère de la Santé et de la prévention, Santé publique France et la Mutualité sociale agricole, relance une campagne de sensibilisation. Pour cette saison 2023-2024, la double vaccination grippe et Covid-19 reste un enjeu de santé publique majeur, notamment en raison d'une encore insuffisante chez les personnes à risque (1).

Une campagne avec un nouveau mot d’ordre : « Ne choisissez pas, faites-vous vacciner contre la grippe et le Covid-19 »

« Ne choisissez pas : faites-vous vacciner contre la grippe ET contre le Covid-19 » : c’est ainsi que l’Assurance Maladie entend frapper les esprits avec cette campagne de sensibilisation diffusée à partir du 29 octobre.

Elle s’articule autour d’un spot publicitaire dans lequel 2 personnages légèrement inquiétants, symboles des 2 virus, entrent chacun leur tour dans un ascenseur utilisé par un senior, une femme enceinte et une personne atteinte d’une malade chronique. La grande promiscuité entre ces personnes et l'incongruité de la situation soulignent la dangerosité et l'imprévisibilité des 2 virus.

Le film vise ainsi à rappeler avec force que désormais, pour se protéger, les publics fragiles doivent se faire vacciner contre 2 virus.

Le spot de la campagne contre la grippe 2023

[Des portes d’ascenseur s’ouvrent sur 3 personnes : un homme âgé, une femme enceinte et un jeune homme.
On voit un homme, de dos, vêtu d’un manteau sombre, de gants et d’un chapeau, entrer dans l’ascenseur.
Les trois personnes présentes dans l’ascenseur se décalent pour laisser entrer l’individu. Tous semblent légèrement inquiets. La femme enceinte échange un regard avec le jeune homme en train d’utiliser son flacon inhalateur de Ventoline®.  Après que l’homme ai appuyé sur le bouton de fermeture des portes, une voix-off annonce…]

« On ne sait jamais quand on va se retrouver face à la grippe… »

[Une main retient alors les portes qui se fermaient. Entre un second individu à l’allure tout aussi peu rassurante. De nouveau, les trois personnes qui se trouvent face à ces hommes prennent un air dubitatif.]

« Ni quand on va se retrouver face au Covid-19. »

[Les portes de l’ascenseur se referment sur ces 5 personnages que l’on voit alors du dessus, à l’intérieur de l’ascenseur. Une surimpression apparaît, accompagnée de pictogrammes, énoncée par la voix-off]

« 65 ans et plus, femmes enceintes, personnes atteintes de maladies chroniques, ne choisissez pas : faites-vous vacciner contre la grippe ET contre le Covid-19. »

[Logos : L’Assurance Maladie - Ministère de la Santé et de la prévention - Santé publique France - MSA]

© Assurance Maladie, Ministère de la Santé et de la prévention, Santé publique France, Mutualité sociale agricole (MSA).

 

(1) En 2022-2023, la était de 51,5 % (contre 53 % en 2021-2022) chez les personnes à risque ciblées par la vaccination. Source : Santé publique France - Bulletin préliminaire de l’épidémie 2022-2023.

En cours de chargement...