Face à l’augmentation des cas de rougeole, comment se protéger ?

Publié le

Le nombre de cas de rougeole en France a été multiplié par 8 en 2023 : 117 cas contre 15 en 2022 (1). Une reprise active de la circulation du virus est encore plus marquée depuis janvier 2024 avec une augmentation des cas de rougeole dans certaines régions françaises.

Cette maladie peut entraîner de graves complications et elle est très contagieuse.

Il est important de vérifier si on est à jour de sa vaccination rougeole-oreillons-rubéole (ROR). La vaccination ROR est très efficace, elle protège de la maladie dans près de 100 % des cas. En cas de doute sur sa vaccination ou pour toute information, il est conseillé d’en parler à son professionnel de santé et de se reporter à son carnet de santé si possible..

La vaccination en pratique

Pour tous les enfants nés à partir du 1er janvier 2018, la vaccination contre la rougeole est obligatoire. La première dose de vaccin ROR est administrée à 12 mois et la seconde entre 16 et 18 mois.

Les personnes nées depuis 1980 doivent avoir reçu 2 doses de vaccin ROR, avec un délai d’au moins 1 mois entre les 2 doses. Même si l’on a eu une des 3 maladies, la vaccination reste à 2 doses.

Face à l’augmentation des cas de rougeole, l’administration de dose de rattrapage est recommandée pour les personnes nées après 1980 qui :

  • n’ont reçu reçu aucune dose ou ont reçu une seule dose de vaccin ROR ;
  • ont reçu 2 doses de vaccin, dont la première avant l’âge de 12 mois.

Et pour les personnes nées avant 1980 ? La vaccination avec une dose de vaccin ROR est fortement recommandée pour les personnes non vaccinées et sans antécédent connu de rougeole qui exercent des professions de santé ou toute personne exerçant dans les services accueillant des patients à risque de rougeole grave (immunodéprimés), au contact des enfants ou exposées au contact d’un cas de rougeole.

Comment se faire vacciner contre la rougeole ?

La vaccination contre la rougeole peut être prescrite et administrée à tous par un médecin ou une sage-femme. Elle peut aussi être prescrite aux personnes de plus de 11 ans, sauf aux personnes immunodéprimées, par un pharmacien ou un infirmier. En savoir plus sur la vaccination ROR.

Signes de la maladie et contamination

La rougeole provoque notamment une forte fièvre, une rhinite, une conjonctivite, une toux et une grande fatigue. Puis des petites taches très rouges (éruption cutanée) apparaissent sur la peau. Il n’existe pas de traitement spécifique pour la guérir. Le meilleur moyen de se protéger est la vaccination.  
Une personne contaminée par la rougeole peut infecter entre 15 et 20 personnes. La rougeole est une maladie très contagieuse due à un virus qui se transmet très facilement par la toux, les éternuements... En cas de doute, il est conseillé d’en parler à son médecin.

Lire aussi :

(1) Source : La rougeole en France, bilan annuel 2023 - Bulletin Santé publique France.

En cours de chargement...