Crise suicidaire : comment réagir et à qui s’adresser ?

Le suicide représente en France encore chaque année près de 9 300 décès, soit près d’un toutes les heures, ainsi que 200 000 tentatives (1). Le ministère de la Santé et de la prévention se saisit de la Journée mondiale de prévention du suicide - qui a lieu le 10 septembre 2022 - pour sensibiliser le grand public à l’ampleur du problème et pour l'informer sur les actions de prévention à sa portée. Car le suicide n’est pas une fatalité : depuis 2000, le taux de décès par suicide a chuté de 33,5 %, ce qui témoigne de son caractère évitable et de l’importance d’une action de santé publique.

Que faire et à qui s’adresser face à une crise suicidaire ?

Pour aider les personnes qui se sentent angoissées, en détresse psychique ou avec des pensées suicidaires, un numéro d’appel gratuit existe pour leur apporter une réponse immédiate : le 31 14.

Le 31 14 est une ligne d’écoute téléphonique ouverte depuis octobre 2021. Au bout du fil, l’appelant échange avec des professionnels de la psychiatrie, disponibles 7 jours sur 7, 24 heures sur 24. Les professionnels de santé, formés, mobilisés, en lien avec des acteurs du soin de chaque territoire, peuvent apporter des réponses adaptées à chaque situation. Plus d’information sur le 31 14.

D’autres ressources existent

Fil Santé Jeune

Les jeunes peuvent être touchés par une souffrance psychologique. Si l’on ressent le besoin d’en parler avec un professionnel, il existe Fil Santé Jeunes. C’est un service d’écoute anonyme et gratuit pour les 12-25 ans sur les thèmes de la santé, de la sexualité, de l’amour, du mal être, etc. Une permanence d’écoute téléphonique fonctionne tous les jours de 9 h à 23 h : 0 800 235 236. Un tchat individuel est également ouvert tous les jours de 9 h à 22 h.

SOS amitié

C’est un service d’écoute bienveillant, gratuit, anonyme et confidentiel destiné à ceux qui, à un moment de leur vie, traversent une période difficile. Une permanence d’écoute téléphonique fonctionne tous les jours 24 h sur 24 :  09 72 39 40 50. Un tchat est également ouvert du lundi au dimanche de 13 h à 3 h du matin, ainsi qu’un service gratuit d’écoute par messagerie électronique.

Rendez-vous sur le site du ministère de la Santé et de la prévention pour découvrir toutes les ressources existantes. 

Le dispositif MonPsy pour bénéficier d’un accompagnement psychologique

Le dispositif MonPsy permet à toute personne (dès 3 ans) angoissée, déprimée ou en souffrance psychique, de bénéficier de séances d’accompagnement psychologique avec une prise en charge par l’Assurance Maladie sur proposition d’un médecin. En savoir plus sur MonPsy.

Pour les étudiants, il est aussi possible d’avoir accès à un psychologue pris en charge à 100 %, via la prescription de séances par un médecin généraliste : il s’agit de Santé psy étudiant qui est prolongé jusqu'au 31 décembre 2022.

(1) Chiffres communiqués par le ministère de la Santé et de la prévention.  

En cours de chargement...