Covid-19 : garder les bons réflexes pour traiter son diabète

13 novembre 2020

Il est essentiel de prendre soin de sa santé et de rester très attentif au suivi de son diabète en cette période d’épidémie de Covid-19.

Continuer son traitement et contrôler régulièrement sa glycémie

Pour cela, il est nécessaire de contrôler régulièrement sa glycémie et, si besoin, sa cétonurie en utilisant les bandelettes urinaires.

Les personnes diabétiques doivent poursuivre leurs traitements, qu’il s’agisse de comprimés ou d’insuline. Attention, aucun nouveau médicament ne doit être pris sans avis médical (en particulier des anti-inflammatoires). Il est recommandé de s’adresser à son pharmacien afin qu’il évalue les besoins en médicaments et en dispositifs de surveillance.

Appeler son médecin ou le 15 en cas de symptômes inhabituels

Il convient, par ailleurs, d’appeler son médecin traitant si le diabète est mal équilibré ou si la personne détecte des symptômes inhabituels (fièvre, toux, perte de l’odorat ou du goût, fatigue, diarrhée…). Les professionnels de santé consultent :

  • à distance (par vidéotransmission ou par téléphone),
  • à domicile,
  • en cabinet,
  • en établissement.

En cas de plaie des doigts ou des pieds, il faut appeler en urgence son médecin traitant car il peut s’agir d’un risque d’infection.

En cas d’étouffement, douleurs thoraciques, syncope, paralysie d’un membre, trouble de la vue ou de la parole, il faut appeler le 15 sans tarder (ou le 114 si la personne est sourde ou malentendante).

Par ailleurs, il est conseillé d’appeler son médecin pour identifier avec lui les examens et les soins les plus urgents à réaliser et pour planifier les prochains rendez-vous.

Manger équilibré et maintenir une activité physique

Il est recommandé de surveiller régulièrement son poids, d’équilibrer son alimentation et de maintenir, autant que possible, une activité physique à domicile.

Il est tout aussi important de maintenir les liens avec ses proches (téléphone, courriel, sms, vidéo, etc.) pour mieux vivre son confinement. Quand cela n’est pas possible, d’autres solutions existent. En effet, si la personne ressent le besoin d’être soutenue, elle peut contacter son médecin ou infirmier habituel. Elle peut aussi contacter un psychologue ou une association de patients.

14 novembre : journée mondiale du diabète

La journée mondiale du diabète, organisée chaque 14 novembre, a été créé en 1991. Son objectif : mieux faire connaître le diabète, sa prise en charge et surtout les moyens de le prévenir. Découvrir les actions en région et en savoir plus sur cette journée sur le site federationdesdiabetiques.org.