Cloques et ampoules : comment les éviter et les soigner cet été ?

Publié le

Avec l’été, les promenades, les randonnées ou les activités en plein air se multiplient. Mais attention aux ampoules et aux cloques, aux pieds ou aux mains par exemple, qui peuvent gâcher ces aventures. Avec quelques astuces simples, il est possible de les éviter ou de les soigner efficacement.

Ampoule et cloque, quelles causes ?

Une ampoule ou une cloque est comme une poche remplie de liquide clair qui se forme sous la peau.
L’ampoule de frottement se créé pour protéger la peau contre des frottements répétés (chaussures mal adaptées ou longues marches). Pendant l’été, la chaleur et l’humidité (comme la transpiration) favorisent l’apparition des ampoules.

Les cloques font suite à un coup de soleil ou une autre brûlure grave, une allergie ou certaines maladies.

S’il est possible de les soigner, mieux vaut encore les éviter.

Éviter les ampoules de frottement facilement en 4 conseils

  1. Choisir des chaussures ajustées au pied et confortables. Éviter de porter trop longtemps des chaussures neuves.
  2. Utiliser des chaussures et chaussettes adaptées au sport pratiqué.
  3. Garder les pieds au sec : changer de chaussettes 2 fois par jour si elles deviennent trop humides et utiliser du talc pour réduire l'humidité.
  4. Vérifier régulièrement l'intérieur des chaussures avec la main, en recherchant des anomalies qui peuvent blesser et créer un frottement.

Des ampoules peuvent aussi apparaître sur les mains lors de l’utilisation d’outil de bricolage ou de jardinage par exemple. Il est conseillé d’utiliser des gants de protection.

Éviter les cloques par brûlures ou maladie en 3 bons gestes

  1. Il faut se protéger du soleil : en évitant l’exposition, en portant des vêtements, en utilisant de la crème solaire, même lorsqu’il y a des nuages. Voir tous les conseils pour se protéger du soleil.
  2. En cas d’eczéma de contact, il faut porter des vêtements de protection comme des gants pour éviter le contact avec les produits allergisants.
  3. Si une personne présente des cloques dues à une maladie infectieuse (varicelle, zona, herpès labial...), il est recommandé de ne pas entrer en contact avec elle si l’on n’est pas .

Les ampoules de frottement sont là, que faire ?

  • Si l’ampoule n’est pas encore formée (simple rougeur), on peut appliquer un pansement protecteur.
  • Si l’ampoule est petite :
    • ne pas la percer ;
    • recouvrir d’un pansement, sans la comprimer, pour la protéger ;
    • la nuit, enlever le pansement pour permettre à l'ampoule de sécher ;
    • éviter les frottements (changer de chaussure ou d’outil...).
  • Si l’ampoule est très grande et douloureuse, il est utile de percer l’ampoule de manière propre. Voir les étapes pour percer une grande ampoule avec une aiguille (lien).
  • Si l’ampoule est déchirée et la peau à vif, il faut :
    • laisser la peau ;
    • désinfecter ;
    • appliquer un pansement en journée (à enlever la nuit et à changer dès qu’il est humide).

Et si des cloques sont apparues ?

Si les cloques sont nombreuses, si elles sont apparues à des zones inhabituelles ou suite à des brûlures graves (produit chimique, coup de soleil), il faut les faire examiner par un médecin.

 Voir aussi la page : Faire le plein de conseils pour prendre soin de sa santé en été.

En cours de chargement...