Asthme : pas de vacances pour le traitement de fond

01 juillet 2019

Chaque année, à la rentrée de septembre, on constate une hausse des crises d’asthme chez les enfants. Le retour en classe et en collectivité favorise l’augmentation des infections respiratoires causées par des virus. Mais d’autres facteurs semblent jouer un rôle dans ce pic de rentrée, notamment l’arrêt du de l’asthme pendant les vacances d’été.

Santé publique France et l’Assurance Maladie s’associent donc pour rappeler aux parents d’enfants asthmatiques que, sans avis médical, il ne faut jamais interrompre le traitement antiasthmatique de l’enfant pendant l’été.

Le maintien du traitement est fondamental, y compris en l’absence de symptômes particuliers. Les parents doivent donc s’assurer d’avoir à portée de main, à tout moment, les traitements de fond et de crise (y compris le matériel d’inhalation pour leur administration). Les doses doivent en outre être suffisantes pour le séjour.