Amiante : de nouvelle maladies désormais reconnues comme maladies professionnelles

Publié le

De nombreuses personnes ont pu être exposées à des émissions de fibres d’amiante notamment dans l’industrie et le bâtiment. Il peut s’agir par exemple de la fabrication de textiles non inflammables.

Cette exposition professionnelle à l’amiante peut entraîner certaines maladies pour les travailleurs encore en activité ou retraités : atteinte cancéreuse du larynx chez l’homme et chez la femme et atteinte cancéreuse de l’ovaire chez femme.

Les maladies suivantes peuvent désormais être reconnues comme maladie professionnelle (tableau 30 Ter) :

  • du larynx ;
  • dysplasie primitive de haut grade du larynx ;
  • de l’ovaire à localisation :
    • ovarienne ;
    • séreuse tubaire ;
    • séreuse péritonéale.

L’apparition de la maladie survient en moyenne 35 ans après le début de l’exposition et concerne aussi bien les travailleurs encore en activité et les retraités.

En savoir plus sur les maladies non cancéreuses et les cancers dus à l'amiante

En savoir plus sur les cancers des voies aérodigestives supérieures et le cancer du larynx

Comment faire la démarche pour demander une reconnaissance en maladie professionnelle ?

Si l’on pense être atteint d’une de ces maladies du fait de son activité professionnelle, la démarche à suivre pour la demande de reconnaissance en maladie professionnelle se déroule en 3 étapes.

  1. Demander à son médecin traitant d’établir un certificat médical initial (CMI) qui décrit précisément : la maladie (diagnostic, stade, localisation…) ; la date à laquelle les premiers symptômes sont apparus, même s’ils sont apparus avant le diagnostic.
  2. Remplir le formulaire S6100B « Déclaration de maladie professionnelle » (PDF) à envoyer à sa caisse d’assurance maladie, à l’attention du médecin-conseil avec la mention « Confidentiel ». Il faut aussi joindre à ce formulaire le certificat médical initial et une copie des comptes rendus d’examens médicaux ayant permis de confirmer le diagnostic de la maladie.
  3. La caisse d’assurance maladie analyse la demande et peut demander des compléments d’informations, notamment à travers le site internet du questionnaire risque professionnel.

En savoir plus sur les démarches concernant la maladie professionnelle

Voir le tableau et les travaux concernés sur le site inrs.fr

 

En cours de chargement...