Alcoomètre : un outil pour réguler sa consommation d’alcool

09 novembre 2021

En France, l’alcool est responsable de 41 000 décès et de près de 30 000 cancers ; il est ainsi le 2e facteur de risque de cancer lié au mode de vie ou à l’environnement, après le tabac. L’Assurance Maladie s’associe avec Santé publique France pour améliorer les connaissances des Français vis-à-vis des risques pour la santé à l’aide d’une campagne d’information sur les repères de consommation.

Cette campagne, diffusée jusqu’au 28 novembre, a pour objectif d’améliorer la connaissance des repères de consommation à moindre risque et d’inciter à une prise de conscience individuelle en faisant la promotion d’un nouvel outil, l’alcoomètre.

L’alcoomètre permet de renseigner sa consommation d’alcool, par jour et par semaine, afin d’évaluer les risques engendrés par une consommation régulière et/ou excessive.

Pour une consommation régulée, il est ainsi vivement conseillé de ne pas dépasser 2 verres par jour, et de ne pas consommer tous les jours. Évaluer sa consommation d’alcool avec l’alcoomètre.

Des spots TV et radio sont également diffusés afin d’alerter les personnes sur les dangers de cette addiction.

Résultats du baromètre santé 2020

Une étude menée par Santé publique France décrit les habitudes de consommation d’alcool des Français depuis 2017.

En 2020, 23,7 % de la population âgée de 18 à 75 ans dépassaient les repères de consommation d'alcool. Ces consommations à risque étaient davantage le fait des hommes (33,5 % d'entre eux) que des femmes (14,9 %). La proportion de personnes dépassant les repères n'a pas évolué significativement entre 2017 et 2020. Parmi les personnes dépassant les repères, 47,7 % n'avaient aucun diplôme ou avaient un diplôme inférieur ou égal au baccalauréat. Par ailleurs, les femmes ayant un diplôme élevé, les hommes au chômage et les personnes (hommes et femmes) ayant des revenus élevés avaient une probabilité plus grande de dépasser les repères.

Plus d’informations sur le site alcool-info-service.

Se renseigner sur les interactions entre l’alcool et la santé, ainsi que les moyens de réduire sa consommation.