Adopter les gestes barrières tout au long de l'été

Publié le

L’année 2024 est marquée par la résurgence de plusieurs maladies : les cas de rougeole et de coqueluche sont notamment en augmentation depuis plusieurs mois tandis que le virus du Covid-19 continue de circuler activement. Adopter les mesures de prévention est essentiel pour se protéger, même en été, et d’autant plus cette année puisque les Jeux olympiques en France vont favoriser l’afflux de touristes venus du monde entier et entraîner des rassemblements de personnes importants. 

Les maladies contagieuses ne prennent pas de vacances

Rougeole

En 2023, le nombre de cas de rougeole en France a été multiplié par 8 et cette reprise est particulièrement marquée depuis janvier 2024. En février 2024, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) s’inquiétait de la rapide propagation de la rougeole  dans  le monde avec plus de 306 000 cas déclarés l’an dernier, soit une hausse de 79 % par rapport à 2022 (1).

Cette maladie est très contagieuse et peut entraîner de graves complications. Santé publique France (SPF) surveille l’évolution de la situation épidémiologique et rappelle l’importance de la vaccination, seul moyen de protection efficace pour freiner la propagation du virus.

Coqueluche

De la même façon, après une première alerte au niveau européen, SPF signalait en avril dernier une recrudescence de la coqueluche sur le territoire français depuis le début de l’année 2024 : 32 000 cas recensés entre le 1er janvier et le 31 mars 2024 contre 25 000 sur toute l’année 2023 (2) .

La coqueluche est très contagieuse, elle se transmet par voie aérienne, en particulier au contact d’une personne malade présentant une toux. Santé publique France rappelle l'importance des mesures de prévention et de la vaccination pour protéger les personnes à risque de formes graves et appelle à une vigilance renforcée pour les prochains mois.

Covid-19

Le virus responsable du Covid-19 continue de circuler dans la population : tous les indicateurs sont en augmentation à la mi-juin (3). Des vagues de Covid-19 ont déjà été observées au printemps et en été depuis le début de la . Elles sont liées à l’ individuelle et aux comportements de chacun.

Oublier les gestes barrières, c’est favoriser la transmission du virus. La vaccination réduit considérablement les risques d’attraper une forme grave de la maladie, elle est complémentaire aux mesures de prévention.

Limiter les risques de transmission grâce aux mesures de prévention

À l’approche de l’accueil de nombreux visiteurs à l’occasion des Jeux olympiques et paralympiques 2024, le risque d’ épidémies augmente. La vaccination demeure le moyen le plus efficace de se protéger. Chacun est invité à faire le point avec son médecin pour vérifier que ses vaccins sont à jour. Pour un été sans soucis, il est capital de conserver aussi le réflexe des gestes barrières, rempart à la transmission pour l’ensemble des virus qui continuent de circuler, même en été, comme le rhume ou l’angine virale par exemple, pour lesquels il n’existe pas de vaccins.

Se laver les mains

Se laver les mains doit être un réflexe systématique chaque jour :

  • après avoir pris les transports en commun ;
  • après chaque sortie à l’extérieur ;
  • après s’être mouché ou avoir toussé ;
  • après être allé aux toilettes ;
  • avant de préparer un repas, de le servir ou de le manger.

Il faut se laver les mains à l’eau et au savon, pendant 30 secondes puis les sécher avec un linge propre ou à l’air libre. Le gel hydro-alcoolique peut être utilisé, il est efficace en l’absence d’eau et savon.

Tousser et éternuer dans son coude

Les maladies contagieuses se transmettent en grande partie par voie aérienne : éternuement, toux qui projettent des gouttelettes. Éternuer ou tousser dans le pli de son coude plutôt que dans ses mains limite de risque de propagation des virus.

Utiliser des mouchoirs à usage unique

Un virus peut survivre plusieurs heures sur un mouchoir. C’est la raison pour laquelle il est préférable d’utiliser ceux en papier à usage unique afin de les jeter immédiatement après utilisation.

Porter un masque

En période de circulation des virus, il est recommandé de porter un masque, jetable ou en tissu lavable de haute protection, dans les lieux fermés et fréquentés :

  • transports en commun ;
  • salles de spectacle ;
  • salles de réunion…

Le masque jetable doit être changé toutes les 4 heures et jeté immédiatement après utilisation. Les conditions d’entretien des masques lavables doivent être respectées (lavage à 60° au moins 30 minutes).

Aérer régulièrement chaque pièce

Les microbes émis dans les gouttelettes de salive propagées par la toux ou l’éternuement peuvent rester en suspension dans l'air des milieux clos pendant plusieurs heures.

Un renouvellement régulier de l’air de tous les espaces clos, au moins toutes les heures, au moyen d’une aération (ouverture des fenêtres…) et/ou d’une ventilation naturelle ou mécanique, est indispensable.

Se saluer en limitant les contacts

En période d’épidémies, il est préférable de se saluer sans embrassades ni poignées de main. Et pour éviter les projections, maintenir une distance d’au moins un mètre avec les autres lorsque c’est possible.

 

Voir aussi la page : Faire le plein de conseils pour prendre soin de sa santé en été.

(1) Recrudescence de la rougeole en France et en Europe, restons mobilisés, Santé publique France, 5 avril 2024.
(2) Résurgence de la coqueluche en France : les mesures de prévention sont essentielles pour éviter des cas graves et des décès chez les nourrissons, Santé publique France, 7 juin 2024.
(3) Bulletin national d’information – Covid-19, Santé publique France, Semaine 25 (17 au 23 juin 2024).

En cours de chargement...