ameli.fr - Vaccination Rougeole-Oreillons-Rubéole

Accès rapide

Aller à la navigation principale Aller à la recherche Aller à l'aide Aller au plan du site Aller au contenu Aller à la pagination
L'Assurance maladie (logo): retour accueil portail

Près de chez vous

Localisez-vous pour accéder aux informations de votre caisse d’Assurance Maladie.

Vaccination Rougeole-Oreillons-Rubéole

Version imprimableEnvoyer cette page à un ami
Dossier mis à jour le 2 avril 2015
La vaccination ROR systématique est le seul moyen pour permettre l’élimination de ces maladies. Pour encourager la vaccination des enfants et le rattrapage de vaccination des adolescents, l’Assurance Maladie prend en charge à 100 % le vaccin jusqu'à 17 ans révolus. Faites le point avec vos patients.
Passer le sommaire

Au sommaire du dossier

La vaccination ROR plus que jamais d'actualité

Entre 2008 et 2012 une importante épidémie de rougeole a atteint plus de 24 000 personnes causant plus de 1 500 pneumopathies graves et 32 complications neurologiques à type d'encéphalite ou myélite.
Le nombre de cas a fortement diminué en 2012 et 2013 (respectivement 859 et 259 cas déclarés), toutefois la circulation du virus restait toujours active, en particulier dans le Sud-Est de la France.
Le nombre de cas au cours de l'année 2014 est resté stable en comparaison avec l'année 2013, avec 267 cas déclarés, dont près de la moitié en Bretagne (foyers épidémiques actifs en Ile-et-Vilaine au premier semestre 2014).

La vérification du statut vaccinal et sa mise à jour avec 2 doses de vaccin pour toute personne âgée d'au moins 12 mois et née après 1980 restent donc nécessaires.

L'observation des cas recensés pendant l'épidémie fait apparaître que :

  • les taux d'incidence les plus élevés ont été observés chez les jeunes enfants de moins de 1 an qui ne peuvent être protégés qu'indirectement par la vaccination ;
  • parmi les cas pour lesquels le statut vaccinal était renseigné, 80,2 % n'étaient pas vaccinés, 14,5 % n'avaient reçu qu'une dose de vaccin, 5,1 % avaient reçu deux doses, et le nombre de doses était inconnu pour 0,2 % des cas.

L'augmentation de la couverture vaccinale à deux doses des enfants avant l'âge de 2 ans (qui doit atteindre au moins 95 % pour la 1re dose et 80 % pour la seconde), l'administration plus précoce de la seconde dose et le rattrapage des sujets réceptifs (adolescents et jeunes adultes nés depuis 1980) devraient permettre à terme l'interruption de la transmission des trois maladies (rougeole, oreillons et rubéole).

Source : Institut de veille sanitaire (INnVS). Pour en savoir plus, consultez l'intégralité du dossier sur le site de l'InVS :
http://www.invs.sante.fr/Dossiers-thematiques/Maladies-infectieuses/Maladies-a-prevention-vaccinale/Rougeole

Documents à télécharger

Calendrier simplifié des vaccinations 2015

Ce document récapitule les vaccins et rappels de vaccination recommandés en fonction de l'âge.

Rougeole, oreillons, rubéole : les 5 bonnes raisons de se faire vacciner

Dépliant d'information.

En pratique

Services en ligne

Espace pro
Retrouvez vos services en ligne sur Espace pro : consulter et suivre vos paiements en tiers payant, commander vos formulaires, vous informer sur les droits à l'assurance maladie de vos patients, contacter votre caisse d'Assurance Maladie...

Sites utiles

Institut de veille sanitaire (InVS)
L’InVS a pour mission de surveiller l'état de santé de la population et son évolution, d'alerter les pouvoirs publics en cas de risques sanitaires, de réaliser ou coordonner des investigations épidémiologiques.

Inpes
Site de l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé.

Rubriques annexes