ameli.fr - Les affections de longue durée

Accès rapide

Aller à la navigation principale Aller à la recherche Aller à l'aide Aller au plan du site Aller au contenu
L'Assurance maladie (logo): retour accueil portail

Près de chez vous

Localisez-vous pour accéder aux informations de votre caisse d’Assurance Maladie.

Les affections de longue durée

Pour tout savoir sur les affections de longue durée (ALD) : vos formalités, l'établissement du protocole de soins, l'ordonnance bizone, etc.

Qu'est-ce qu'une affection de longue durée ?

Qu’est-ce qu’une affection de longue durée ? Quelle différence, pour vous et pour votre patient, entre une ALD exonérante et une ALD non exonérante ?

Lire le dossierQu'est-ce qu'une affection de longue durée ?

Le protocole de soins

Si votre patient est atteint d’une affection de longue durée exonérante, il vous appartient en tant que médecin traitant d'établir le protocole de soins. Pour tout savoir sur ce formulaire.

L'ordonnance bizone

L'ordonnance bizone vous permet de distinguer clairement les prescriptions en rapport ou non avec une affection de longue durée (ALD) exonérante. Retrouvez toutes les informations pour bien la remplir.

Lire l'articleL'ordonnance bizone

ALD exonérante : feuilles de soins

Votre patient est en affection de longue durée exonérante et vous consulte à ce sujet ? Rappel des règles de prise en charge et de facturation.

Lire l'articleALD exonérante : feuilles de soins

Prise en charge des agénésies dentaires multiples liées à une maladie rare chez l’enfant

Les actes du traitement implanto-prothétique des agénésies dentaires multiples liés à une maladie rare chez l'enfant de plus de 6 ans et jusqu'à la fin de la croissance, sont pris en charge par l'Assurance Maladie.

Lire l'articleAgénésies dentaires multiples chez l'enfant

Prise en charge des agénésies dentaires multiples liées à une maladie rare chez l’adulte

Les actes du traitement implanto-prothétique des agénésies dentaires multiples liées à une maladie rare chez l'adulte sont pris en charge par l'Assurance Maladie.

Lire l'articleAgénésies dentaires multiples chez l'adulte

A noter

CCAM version 34
La version 34 de la CCAM permet l’instauration au 1er juin 2014 de la CCAM pour l’activité bucco-dentaire, avec en particulier l'inscription de 224 actes, la création de 13 nouveaux codes regroupement et d’1 nouveau modificateur, le renseignement des localisations dentaires et dents incompatibles.

En savoir plus sur CCAM version 34

Rubriques annexes