ameli.fr - Antibiothérapie

Accès rapide

Aller à la navigation principale Aller à la recherche Aller à l'aide Aller au plan du site Aller au contenu Aller à la pagination
L'Assurance maladie (logo): retour accueil portail

Près de chez vous

Localisez-vous pour accéder aux informations de votre caisse d’Assurance Maladie.

Antibiothérapie

Version imprimableEnvoyer cette page à un ami
Article mis à jour le 20 janvier 2014

Infections respiratoires hautes

Pour vous aider dans votre choix thérapeutique, le mémo « Infections respiratoires hautes » présente un tableau de synthèse sur l'antibiothérapie de première intention chez l'enfant et chez l'adulte selon la nature de l'infection respiratoire haute : rhinopharyngite aiguë non compliquée, angine aiguë, sinusite, otite moyenne aiguë.

Rhinopharyngite aiguë et angine aiguë chez l'enfant et chez l'adulte

Dans la rhinopharyngite non compliquée, l'antibiothérapie n'est pas indiquée.
Seules les angines aiguës chez l'enfant de plus de 3 ans à test diagnostic rapide (TDR) positif et chez l'adulte avec score de mc isaac >= 2 et TDR + justifient un traitement antibiotique.

Sinusite aiguë chez l'enfant

La sinusite maxillaire est la plus fréquente et s'observe le plus souvent chez l'enfant de 3 ans et plus. Le traitement antibiotique est indiqué d'emblée dans les formes aiguës sévères de sinusite maxillaire purulente ou frontale. Dans leur forme subaiguë, elle dépend de la présence de facteurs de risque.
Les sinusites frontales compliquées, ethmoïdale ou sphénoïdale, justifient d'une hospitalisation avec un traitement spécifique.

Sinusite aiguë chez l'adulte

La prise en charge de la sinusite aiguë dépend de sa forme clinique. La forme maxillaire aiguë purulente est la plus fréquente. Celle-ci peut-être d'origine virale ou bactérienne ; des arguments cliniques permettent de suspecter une surinfection bactérienne à l'origine de la sinusite aiguë purulente.
Lorsque l'antibiothérapie n'est pas indiquée d'emblée, une réévaluation est nécessaire en cas de persistance anormale ou d'aggravation de la symptomatologie sous traitement symptomatique.

Otite moyenne aiguë chez l'enfant de plus de 3 mois

Seule l'otite moyenne aiguë purulente chez l'enfant de moins de 2 ans ou chez l'enfant de plus de 2 ans avec symptomatologie bruyante justifie d'une antibiothérapie d'emblée.

Bronchite aiguë chez l'adulte de moins de 75 ans et sans comorbidité

Quand les signes d'une infection respiratoire basse évoquent une bronchite aiguë, l'origine virale de la maladie est hautement probable. L'antibiothérapie n'est alors pas indiquée, que l'infection s'accompagne ou non d'expectoration purulente.
Si la symptomatologie de l'infection respiratoire laisse présumer une pneumonie, le diagnostic sera confirmé par une radiographie pulmonaire.

Documents à télécharger

Mémo « Infections respiratoires hautes - Antibiothérapie chez l'enfant et chez l'adulte »

(août 2013)

Résistances bactériennes en France

Focus sur les dernières données : Où en est-on ? Quelles conséquences sur la pratique de ville ? Comment agir pour faire reculer les résistances ?

En pratique

Services en ligne

Espace pro
Retrouvez vos services en ligne sur Espace pro : consulter et suivre vos paiements en tiers payant, commander vos formulaires, vous informer sur les droits à l'assurance maladie de vos patients, contacter votre caisse d'Assurance Maladie...

Sites utiles

Haute Autorité de santé (HAS)
La HAS, organisme public d'expertise scientifique, consultatif, formule des recommandations et rend des avis indépendants.

ANSM (ex Afssaps)
L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), mise en place le 1er mai 2012, reprend les missions exercées par l'Afssaps, avec de nouvelles responsabilités en matière de surveillance, de transparence et d'information.

Rubriques annexes