ameli.fr - Démarche de soins infirmiers

Accès rapide

Aller à la navigation principale Aller à la recherche Aller à l'aide Aller au plan du site Aller au contenu Aller à la pagination
L'Assurance maladie (logo): retour accueil portail

Près de chez vous

Localisez-vous pour accéder aux informations de votre caisse d’Assurance Maladie.

Démarche de soins infirmiers

Version imprimableEnvoyer cette page à un ami
Dossier mis à jour le 29 juin 2012
La convention nationale prévoit que les partenaires conventionnels souhaitent remplacer le dispositif de la démarche de soins infirmiers (DSI). Toutefois, dans l'attente de son remplacement par un outil plus performant, la DSI peut toujours être utilisée et facturée.
Passer le sommaire

Au sommaire du dossier

Les prescriptions de la DSI

Pour votre patient en situation de dépendance, vous participez à la définition des soins à accomplir en dressant un bilan par écrit de son état de santé et de ses besoins. Ce bilan déterminera la nature de la prise en charge dont la coordination vous revient : programme de soins personnalisés et/ou aide à la vie quotidienne.

Quels sont les soins réalisés par les infirmières ?

Vous effectuez deux types de soins :

  • des actes infirmiers de soins (AIS)
    Ce sont des actes de soins d'hygiène (prévention d'escarres, nursing, etc.). La définition et la planification de ces actes peuvent être décidées par l'infirmière dans le cadre de la démarche de soins infirmiers (DSI) ;
  • des actes médicaux infirmiers (AMI)
    Il s'agit d'actes techniques (injection, chimiothérapie, etc.). Ces actes continuent d'être prescrits exclusivement par un médecin et ne peuvent être prescrits dans la DSI.

Les prescriptions de la DSI

Dans la DSI, vous pouvez proposer :

1 - Des séances de soins infirmiers (3 AIS) : séances curatives et préventives visant notamment à restaurer les capacités d'autonomie du patient, basées sur une approche relationnelle et éducative.
Elles permettent d'inclure des soins d'hygiène.

2 - La mise en oeuvre d'un programme d'aide personnalisée (3,1 AIS) : il s'agit de mettre en oeuvre un programme d'aide personnalisée en vue d'insérer ou de maintenir le patient dans son cadre de vie, pendant lequel vous l'aider à accomplir les actes quotidiens de la vie, éduquer son entourage ou organiser le relais avec les travailleurs sociaux, par séance d'une demi-heure, à raison de quatre au maximum par 24 heures.
Tous les acteurs impliqués, c'est-à-dire le médecin, le patient et son entourage ont un rôle important à jouer dans la mise en œuvre de ce programme mais vous en êtes le pivot :

  • en lien avec les services sociaux de la Sécurité sociale et des collectivités locales, vous accompagnez la recherche de la solution convenant à la personne en fonction de ses besoins et de son environnement ;
  • pendant ce laps de temps, qui peut durer jusqu'à 15 jours, vous continuez d'assurer la prise en charge de la personne ;
  • vous veillez à l'adaptation du patient au nouveau dispositif et pouvez, si nécessaire, prévoir des séances de surveillance clinique et de prévention ;
  • en cas de changement de l'état du patient, une nouvelle DSI peut être établie en accord avec le médecin traitant.

3 - Des séances hebdomadaires de surveillance clinique et de prévention (4 AIS) : séances qui vous permettent d'assurer le suivi du patient.
Elles peuvent faire suite à des séances de soins infirmiers ou à un programme d'aide mais ne sont pas cumulables avec elles.

Les différents soins infirmiers

Le soin infirmier d'hygiène relève de la maladie. Comme l'indique le décret de compétence de la profession d'infirmier (décret n° 2002-193 du 11/10/02), les soins infirmiers sont de nature préventive, curative, palliative. Ils demandent une compétence spécifique.
Contrairement à la toilette qui se fait dans un souci de propreté, les soins infirmiers se pratiquent dans l'objectif médical de protéger, maintenir, restaurer et promouvoir l'autonomie des fonctions vitales, physiques et psychiques.

Selon le Dictionnaire des Soins Infirmiers R. Magnon/G. Déchanoz, élaboré sous l'égide du ministère chargé des Affaires sociales et de la santé :

  • les soins infirmiers préventifs se définissent comme les « interventions qui visent à prévenir
    les maladies, les handicaps et les accidents ainsi qu'à les combattre afin d'en diminuer l'incidence,
    la prévalence et les conséquences » ;
  • les soins infirmiers curatifs concernent les « interventions qui visent à lutter contre la maladie,
    ses causes, ses conséquences et à supprimer ou à limiter ses manifestations » ;
  • les soins infirmiers palliatifs sont des « interventions qui privilégient le soulagement de la
    souffrance et de la douleur, le confort physique et moral de la personne soignée ».

En pratique

Services en ligne

Espace pro
Retrouvez vos services en ligne sur Espace pro : consulter et suivre vos paiements en tiers payant, commander vos formulaires, vous informer sur les droits à l'assurance maladie de vos patients, contacter votre caisse d'Assurance Maladie...

Rubriques annexes