ameli.fr - Santé Publique - 2014 n°5

Accès rapide

Aller à la navigation principale Aller à la recherche Aller à l'aide Aller au plan du site Aller au contenu Aller à la pagination
L'Assurance maladie (logo): retour accueil portail

ameli.fr
l'assurance maladie en ligne

Statistiques et publications

Santé Publique - 2014 n°5

Version imprimableEnvoyer cette page à un ami
Dossier mis à jour le 15 décembre 2014
Compétences infirmières en évaluation clinique, Démographie des psychiatres et attractivité, Systèmes d'orientation à l'activité physique, Méthodologie des revues systématiques, L’accès libre à la kinésithérapie pour la France
Passer le sommaire

Au sommaire du dossier

Systèmes d'orientation à l'activité physique

Synthèse des connaissances

Les systèmes d'orientation à l'activité physique au Royaume-Uni : efficacité et enseignements
Article intégral en Pdf

Auteurs : Paquito Bernard

Résumé

Introduction : Au Royaume-Uni, des systèmes d'orientation à l'activité physique (SOAP) ont été développés pour la population générale. Les objectifs de cette étude étaient d'évaluer l'efficacité de ces SOAP dans les domaines de la santé et sur le plan médicoéconomique ainsi que d'identifier les facteurs associés à l'orientation, l'adhésion et la réussite d'un SOAP.

Méthodes : Les études étaient sélectionnées parmi les bases de données Medline, Pascal et Cochrane. Les termes de recherche « exercise referral schemes » ou « exercise referral systems » ont été utilisés. Les études incluses étaient les suivantes : essais randomisés contrôlés, essais contrôlés, méta-analyse, études qualitatives.

Résultats : Au total, 26 articles ont été inclus. Les SOAP entraînent une augmentation significative du nombre de participants réalisant 90 à 150 minutes d'activité physique modérée hebdomadaire versus soins usuels. En revanche, les analyses réalisées sur les différents marqueurs de santé (i.e. qualité de vie, dépression, indice de masse corporelle, taux d'hémoglobine glyquée, anxiété) ne retrouvent aucune différence en faveur des SOAP à long terme. Les SOAP semblent plus particulièrement coût-efficaces chez les sujets à risque ou touchés par une maladie chronique. L'adhésion aux interventions semble jouer un rôle clé sur l'efficacité des SOAP.

Discussion : Les SOAP semblent avoir des résultats mitigés en termes de bénéfices pour la santé. L'analyse des données probantes pourrait amener une mise en place des SOAP plus efficiente et adaptée en France.

Santé Publique. 2014;26(5):647-654


The effectiveness and lessons learned from UK Exercise Referral Systems

Summary

Introduction: UK Exercise Referral Systems (ERS) have been developed to encourage physical activity in the general population. This systematic review investigated the effectiveness and cost-effectiveness of ERS. Identification of factors influencing ER S uptake, adherence and success were also investigated.

Methods: Studies were identified from Medline, Cochrane and Pascal and bibliographies of relevant papers. Interventions providing access to ERS (randomized controlled trials or controlled trials), experimental or qualitative studies, and meta-analyses were included.

Results: Twenty six studies met the inclusion criteria. Compared with usual care, ERS showed an increased number of participants who achieved 90-150 minutes of physical activity of at least moderate intensity per week. However, no significant difference in long-term outcomes (e.g., quality of life, body mass index, glycated haemoglobin, anxiety) were identified between ERS and comparator groups. Cost-effectiveness analysis suggested that ERS were more cost-effective for participants with co-morbid medical conditions. A higher adherence rate was associated with better effectiveness of ERS.

Discussion: Limited evidence supports the efficacy of ERS to increase physical activity or improve health outcomes. This evidence-based analysis could support the development of effective ERS in France.

Santé Publique. 2014;26(5):647-654

Rubriques annexes