ameli.fr - Santé Publique - 2014 n°5

Accès rapide

Aller à la navigation principale Aller à la recherche Aller à l'aide Aller au plan du site Aller au contenu Aller à la pagination
L'Assurance maladie (logo): retour accueil portail

ameli.fr
l'assurance maladie en ligne

Statistiques et publications

Santé Publique - 2014 n°5

Version imprimableEnvoyer cette page à un ami
Dossier mis à jour le 15 décembre 2014
Compétences infirmières en évaluation clinique, Démographie des psychiatres et attractivité, Systèmes d'orientation à l'activité physique, Méthodologie des revues systématiques, L’accès libre à la kinésithérapie pour la France
Passer le sommaire

Au sommaire du dossier

Démographie des psychiatres et attractivité

Recherche originale

Démographie des psychiatres et facteurs d'attractivité : l'exemple de la Franche-Comté
Article intégral en Pdf

Auteurs : Marie Barba-Vasseur, Maxime Desmarets, My Maï Cao, François Baudier

Résumé

Introduction : En France, l'augmentation de la demande faite à la psychiatrie s'ajoute aux difficultés de renouvellement des générations de psychiatres, menaçant l'accessibilité aux soins, en particulier dans les secteurs ruraux et semi-ruraux. Cette étude avait pour objectif de décrire le lieu d'exercice des psychiatres formés en Franche-Comté et d'analyser les facteurs associés à leur installation dans cette région, notamment au sein des zones les plus déficitaires.

Méthodes : Il s'agit d'une étude épidémiologique observationnelle rétrospective associée à une enquête qualitative réalisée au moyen d'entretiens semi-directifs auprès d'internes en poste.

Résultats : Entre 1994 et 2013, 160 internes sont entrés en formation de psychiatrie en Franche-Comté. En octobre 2013, 87 exerçaient en tant que psychiatres dont 57 % en Franche-Comté. La région d'exercice apparaissait significativement liée au lieu de naissance (p = 0,03). Les 18 entretiens réalisés ont montré qu'au-delà des facteurs familiaux et de qualité de vie (opportunités professionnelles du conjoint, proximité familiale, vivre en ville), les possibilités de travailler en équipe, la mise en place de projets novateurs et les valeurs défendues par l'établissement pouvaient constituer des facteurs d'attractivité pour les jeunes psychiatres.

Conclusion : Si l'augmentation des effectifs annuels d'internes semble pouvoir répondre, à long terme, aux problèmes démographiques rencontrés en Franche-Comté, des mesures urgentes, structurelles et organisationnelles paraissent nécessaires. La création de postes à temps partagé, la facilitation d'installation des psychiatres au sein de maisons de santé pluridisciplinaires, les délégations de tâches et la télémédecine pourraient, entre autres, permettre une amélioration de l'offre de soins psychiatriques en Franche-Comté.

Santé Publique. 2014;26(5):639-645


Demography of psychiatrists and attractiveness factors: the example of Franche-Comté

Summary

Introduction: In France, the challenges of replacing departing psychiatrists with a new generation are compounded by an increased demand for psychiatric care, which threatens the accessibility of health care, particularly in rural and semi-rural areas. The objective of this study was to describe the location of psychiatrists trained in the Franche-Comté region, and to analyze the factors associated with establishing their practice in the region, particularly in the most understaffed areas.

Methods: We conducted a retrospective observational study, completed by a qualitative investigation with semi-directive interviews with psychiatrists and psychiatry residents.

Results: Between 1994 and 2013, 160 students entered psychiatry residencies in Franche-Comté. As of October 2013, 87 of them were full-time psychiatry practitioners and, 57% of them worked in Franche-Comté. The region of practice was associated with their birthplace (p=0.03). The qualitative investigation showed that, apart from family- and quality of life-related factors (work opportunities for the spouse, family closeness, desire to live in urban areas), opportunities to work in a team, implementation of dynamic and innovative projects and values of the establishment were also considered when choosing a site of practice.

Conclusion: While the current increase in the number of psychiatry residents may respond, in the long run, to health care demographic problems in Franche-Comté, more specific interventions also seem necessary. Creation of time-shared jobs, facilitating the establishment of psychiatric practices within multidisciplinary clinics, task shifting and telemedicine may allow improvement of the psychiatric care offered in Franche-Comté.

Santé Publique. 2014;26(5):639-645

Rubriques annexes