ameli.fr - Santé Publique - 2014 n°2

Accès rapide

Aller à la navigation principale Aller à la recherche Aller à l'aide Aller au plan du site Aller au contenu Aller à la pagination
L'Assurance maladie (logo): retour accueil portail

ameli.fr
l'assurance maladie en ligne

Statistiques et publications

Santé Publique - 2014 n°2

Version imprimableEnvoyer cette page à un ami
Dossier mis à jour le 27 mai 2014
Qualité des services rendus par un CHU ; Infections associées aux soins hémato-oncologiques ; Dispositif ambulatoire pour la santé des Sourds ; Participation des patients à l’évaluation ; Taxonomies et typologies : quelques compléments
Passer le sommaire

Au sommaire du dossier

Infections associées aux soins hémato-oncologiques

Recherche originale

Infections associées aux soins dans une unité d'hématologie-oncologie pédiatrique au Maroc
Article intégral en Pdf

Auteurs : Siham Cherkaoui, Mouna Lamchahab, Hassoun Samira, Khalid Zerouali, Abdallah Madani, Said Benchekroun, Asmaa Quessar

Résumé

Objectif : les infections associées aux soins (IAS) représentent une cause majeure de morbidité et de mortalité en oncologie pédiatrique. L'objectif de ce travail était d'en déterminer l'incidence à l'unité d'hématologie-oncologie pédiatrique au Centre hospitalier universitaire de Casablanca.

Méthodes : les IAS étaient considérées selon les critères ajustés définis par le Centers for disease control and prevention. Les facteurs extrinsèques et les informations spécifiques des épisodes infectieux ont été recueillis prospectivement entre janvier et août 2011.

Résultats : le taux d'incidence était de 28/1000 jours d'hospitalisation. La leucémie aiguë myéloblastique a constitué le premier diagnostic (32 %). La neutropénie et l'accès veineux central étaient corrélés à un risque statistiquement significatif d'infection. L'infection était d'origine inconnue dans 55,7 % des cas. Les bacilles gram négatifs étaient prédominants (60 %). La durée d'hospitalisation était significativement prolongée de 11,5 jours. L'incidence des décès par infection était de 2 %.

Conclusion : la surveillance des IAS nous permet d'instaurer et de déterminer les axes de prévention.

Santé Publique. 2014;26(2):199-204

 

Healthcare-associated infections in a paediatric haematology/oncology unit in Morocco

Summary

Objective: HAI cause considerable morbidity and mortality and are associated with prolonged hospital stay and increased health care costs. To describe the incidence of HAI in paediatric cancer patients as the first step towards improving infection control policies.

Methods: A prospective surveillance study was performed in the Casablanca university hospital paediatric haematology/oncology unit over an 8-month period from January to August 2011. Data including extrinsic risk factors associated with HAI were recorded.

Results: The incidence of HAI was 28 per 1000 patient-days. The median age was 9.6 years and the most frequent diagnosis was acute myeloid leukaemia (32%). Neutropenia at diagnosis was significantly correlated with the risk of HAI. 55.7% of HAIs were nosocomial fever of unknown origin. Gram-negative bacteria were the main pathogens (60%), gram-positive cocci were responsible for 26% of HAI and Candida for 14% of HAI . The length of hospital stay for patients with and without infection were 16.5 and 5 days, respectively
(P < 0.001).
Six of the 11 deaths were related to HAI.

Conclusion: These findings suggest the need to evaluate infection control measures in order to reduce morbidity and mortality in paediatric haematology/oncology units.

Santé Publique. 2014;26(2):199-204

 

Rubriques annexes