ameli.fr - Santé Publique-Pratiques et organisation des soins 2013 n°6

Accès rapide

Aller à la navigation principale Aller à la recherche Aller à l'aide Aller au plan du site Aller au contenu Aller à la pagination
L'Assurance maladie (logo): retour accueil portail

ameli.fr
l'assurance maladie en ligne

Statistiques et publications

Santé Publique-Pratiques et organisation des soins 2013 n°6

Version imprimableEnvoyer cette page à un ami
Dossier mis à jour le 23 janvier 2014
Validation d'une mesure de l’interdisciplinarité, Impact d’une formation de médecins généralistes, Services d’accompagnement pour jeunes handicapés, Enquête : la loi du 5 juillet 2011 en psychiatrie, Consentement lors de soins dentaires et recherche
Passer le sommaire

Au sommaire du dossier

Validation d'une mesure de l'interdisciplinarité

Recherche originale

Processus de validation du questionnaire IPC65 : un outil de mesure de l'interdisciplinarité en pratique clinique
Article intégral en Pdf

Auteurs : Suzanne K. Bédard, Thomas G. Poder, Claude Lariviière

Résumé

Objectif : dans un grand nombre d'établissements de santé au Québec et ailleurs, la pratique clinique en interdisciplinarité est devenue un objectif incontournable pour la gestion des cas complexes. Toutefois, cette pratique hautement souhaitée ne se décrète pas et nécessite de poursuivre une démarche mûrement réfléchie en concomitance avec une rétroaction continue entre les différents partenaires impliqués dans la gestion et le fonctionnement d'une équipe interdisciplinaire. L'objet de notre recherche est de fournir à ces équipes un outil qui puisse les aider à identifier leurs forces et leurs faiblesses dans un objectif d'amélioration continue.

Méthodes : suite à une revue exhaustive de la littérature sur les microsystèmes utilisant l'interdisciplinarité en santé, nous avons recensé un grand nombre d'éléments considérés comme des facteurs importants d'un bon fonctionnement en interdisciplinarité. Ces éléments nous ont permis de réaliser un questionnaire qui a suivi plusieurs étapes de validation (qualitatives et statistiques) et qui vise à permettre aux professionnels de la santé de mesurer leur degré d'intégration aux concepts menant à une pratique clinique en interdisciplinarité.

Résultats : notre démarche a permis de valider ce questionnaire (alpha de Cronbach supérieur à 0,97). Lors de cette validation, nous avons pu passer d'une version du questionnaire avec 99 questions à une version avec 65 questions.

Conclusion : les différentes étapes de validation du questionnaire ont permis de développer un outil pertinent d'aide à l'amélioration continue des équipes cliniques interdisciplinaires.

Santé Publique. 2013;25(6):763-773

Validation of the IPC65 questionnaire: a tool to measure interdisciplinarity in clinical practice


Summary

Aim: Interdisciplinary clinical practice has become an essential objective for the management of complex cases in a large number of health facilities in Quebec and elsewhere. However, this highly desirable practice cannot be implemented on demand and requires a carefully designed approach in combination with continuous feedback between the various partners involved in the management and functioning of an interdisciplinary team. The purpose of this research was to provide teams with a tool to help them identify their strengths and weaknesses in order to ensure continuous improvement.

Methods: Following a comprehensive review of the literature on microsystems ensuring interdisciplinarity in health, we identified a large number of elements considered to be important factors allowing effective interdisciplinarity. These factors were used to construct a questionnaire that was submitted to several stages of validation (qualitative and statistical) designed to enable health professionals to measure their degree of integration of the concepts allowing interdisciplinary clinical practice.

Results: This approach allowed validation of this questionnaire (Cronbach's alpha greater than 0.97). During the validation process, the number of questions of the questionnaire was reduced from 99 to 65.

Conclusion: The various steps of validation of the questionnaire allowed the development of a relevant tool to promote continuous improvement of interdisciplinary clinical teams.

Santé Publique. 2013;25(6):763-773

Rubriques annexes