ameli.fr - Santé Publique-Pratiques et organisation des soins 2013 n°5

Accès rapide

Aller à la navigation principale Aller à la recherche Aller à l'aide Aller au plan du site Aller au contenu Aller à la pagination
L'Assurance maladie (logo): retour accueil portail

ameli.fr
l'assurance maladie en ligne

Statistiques et publications

Santé Publique-Pratiques et organisation des soins 2013 n°5

Version imprimableEnvoyer cette page à un ami
Dossier mis à jour le 2 décembre 2013
Incidence des ALD 30 chez les militaires d’active, Évaluation de la surveillance des infections, Évaluation du système d’information hospitalier, Enquête de satisfaction des patients hospitalisés, Taxonomie et typologie : est-ce des synonymes ?
Passer le sommaire

Au sommaire du dossier

Évaluation de la surveillance des infections

Recherche originale

Évaluation de la surveillance des infections invasives à méningocoques à Tunis par la méthode de capture-recapture
Article en Pdf

Auteurs : Jihène Bettaieb, Hedia Bellali, Nissaf Ben Alaya, Ali Mrabet, Mohamed Kouni Chahed

Résumé

Objectif : l'objectif de cette étude était d'estimer l'exhaustivité du système de surveillance épidémiologique des infections invasives à méningocoques dans la région du Grand Tunis.

Méthodes : une enquête rétrospective sur six ans (2003-2008) a permis de collecter toutes les fiches de déclaration obligatoire d'infections invasives à méningocoques parvenues à la Direction régionale de la santé de Tunis et toutes les fiches du laboratoire de microbiologie de l'hôpital d'enfants de Tunis, principale structure de diagnostic des infections invasives à meningocoques dans le grand Tunis. La methode de ≪ capture-recapture » a été appliquée.

Résultats : au cours de la période d'étude, on a pu analyser 38 cas d'infections invasives à méningocoques déclarés à la Direction régionale et 47 cas identifiés par l'hôpital d'enfants. La recherche des cas communs a permis d'identifier 25 doublons. L'application de la méthode de capture-recapture a permis d'estimer le nombre total de cas à 71 (intervalle de confiance (IC) a 95 % = [60 ; 82]). Le taux d'exhaustivité de la déclaration obligatoire a la Direction régionale était de 53,5 % (IC a 95 % = [46,6 ; 62,9]) et celui de l'hôpital d'enfants de 66,2 % (IC a 95 % = [57,6 ; 77,8]). Les analyses stratifiées suggèrent que les deux sources d'information sont probablement indépendantes.

Conclusions : la méthode capture-recapture appliquée à la surveillance des infections invasives à méningocoques dans le district du Grand Tunis a montré une mauvaise exhaustivité de la déclaration obligatoire. Les facteurs influençant la sous-déclaration des cas devraient être identifiés afin de renforcer une telle surveillance.

Santé Publique. 2013;25(5):609-615


Evaluation of the surveillance of invasive meningococcal disease in Tunis: capture-recapture method

Summary

Objective: The objective of this study was to assess the completeness of the epidemiological surveillance system for invasive meningococcal diseases in greater Tunis.

Patients and Methods: A six-year retrospective study (2003-2008) identified all cases of invasive meningococcal disease reported on Mandatory Notification records of the Tunis Regional Department of Health and those reported by the Tunis Children's hospital microbiology laboratory, considered to be the main source of diagnoses of invasive meningococcal disease in Greater Tunis. The "capture-recapture" method was applied.

Results: Thirty-eight cases of invasive meningococcal disease reported to the Regional Department of Health and 47 cases provided by the children's hospital were analysed during the study period and 25 cases common to both sources were identified. The total number of cases of invasive meningococcal disease was estimated to be 71 (95% CI = [60-82]), using the capture-recapture method. Completeness rates were 53.5% (95% CI =[46.6 to 62.9]) for Mandatory Notification to the Regional Department of Health and 66.2% (95% CI = [57.6 to 77.8]) for children's hospital. Stratified analyses suggest that the two data sources were probably independent.

Conclusions: The capture-recapture method applied to the invasive meningococcal disease surveillance system in Greater Tunis showed a poor sensitivity of the Mandatory Notification. Factors influencing under-reporting of cases should be identified to improve this surveillance.


Santé Publique. 2013;25(5):609-615

Rubriques annexes