ameli.fr - Revue Médicale de l'Assurance Maladie 2002 n°2

Accès rapide

Aller à la navigation principale Aller à la recherche Aller à l'aide Aller au plan du site Aller au contenu Aller à la pagination
L'Assurance maladie (logo): retour accueil portail

ameli.fr
l'assurance maladie en ligne

Statistiques et publications

Revue Médicale de l'Assurance Maladie 2002 n°2

Version imprimableEnvoyer cette page à un ami
Dossier mis à jour le 12 décembre 2007
Passer le sommaire

Au sommaire du dossier

Hospitalisation en soins de suite

L'objectif était d'évaluer le dossier du patient en soins de suite et réadaptation (SSR) en tenant compte des spécificités de ce secteur, première étape de l’évaluation de la qualité de ces soins.

Évaluation du dossier du patient hospitalisé en soins de suite et réadaptation dans les établissements privés de Midi-Pyrénées

Auteurs : Richard E, Graule M, Sciortino V

Résumé

Objectif : Évaluer le dossier du patient en soins de suite et réadaptation (SSR) en tenant compte des spécificités de ce secteur, première étape de l'évaluation de la qualité de ces soins.

Méthode : Élaboration d'une grille adaptée de celle de l'Agence nationale pour le développement de l'évaluation médicale (ANDEM) par le groupe de suivi du schéma régional d'organisation sanitaire (SROS) sur le thème des SSR, par le remplacement d'items propres à la médecine chirurgie ou obstétrique par d'autres, en lien avec les soins de suite et réadaptation et les recommandations du SROS. La notation d'un échantillon de 30 dossiers clôturés dans les 27 établissements de soins de suite et réadaptation à tarif contractuel de Midi-Pyrénées a été réalisée par le service médical.

Résultats : On constate un progrès notable depuis l'enquête GAIN, 5 établissements ont un dossier bien tenu, régulièrement évalué et adapté aux spécificités des SSR. Dans 17 établissements, le dossier doit être amélioré et la démarche est en cours. Restent 5 établissements où les informations recueillies concernant le patient et son séjour sont insuffisantes. Le dialogue sur les améliorations envisagées, sur les outils à mettre en place, sur les points en lien avec le SROS est certainement plus important sur le plan pédagogique que la valeur absolue de la note attribuée à l'établissement.

Conclusion : Les référentiels concernant le dossier du patient hospitalisé visent peu les spécificités des soins de suite et réadaptation, celles-ci limitant par ailleurs le choix d'indicateurs pertinents de qualité des soins. L'étude des dossiers par une grille adaptée permet d'évaluer la prise en compte des recommandations du SROS.

Rev Med Ass Maladie 2002;33,2:99-106

 

An Assessment of the Medical Records of Patients Hospitalized in Step-down and Rehabilitation Units in Private Institutions in the Midi-Pyrénées Region of France

Summary

Aims: To assess the quality of the medical records of patients hospitalized in step-down and rehabilitation units (SSR) as a first step toward an evaluation of the quality of care, while taking into consideration the specific characteristics of this type of care.

Methods: We designed a grid adapted from the one proposed by the National Agency for the Development of Medical Evaluation's (ANDEM) work group on regional health care organization planning (SROS) pertaining to SSRs. Accordingly, we replaced medical, surgical and obstetric items by more appropriate ones, better reflecting step-down and rehabilitation care and the recommendations of the SROS.

Results: We found notable improvement in the medical records of 5 institutions since the GAIN survey: their records were regularly evaluated and well-adapted to the specific characteristics of SSRs. In 17 facilities, medical records still need to be improved and appropriate steps have been taken. In the remaining 5 facilities, the documented information concerning patient and hospital stays remains inadequate. However, the resulting dialogue on suggested improvements, useful tools needed and SROS requirements will certainly have a greater pedagogic impact than will the relatively poor evaluation score they received.

Conclusions: Existing guidelines concerning the medical records of hospitalized patients are not well-adapted to the specific characteristics of step-down care and rehabilitation units. These particular characteristics place a limit on the choice of pertinent quality of care indicators. A modified grid allowed us to better evaluate whether the recommendations of the SROS are taken in account.

Rev Med Ass Maladie 2002;33,2:99-106

Documents à télécharger

Soins de suite

Rubriques annexes