ameli.fr - Pratiques et Organisation des Soins 2012 n°2

Accès rapide

Aller à la navigation principale Aller à la recherche Aller à l'aide Aller au plan du site Aller au contenu Aller à la pagination
L'Assurance maladie (logo): retour accueil portail

ameli.fr
l'assurance maladie en ligne

Statistiques et publications

Pratiques et Organisation des Soins 2012 n°2

Version imprimableEnvoyer cette page à un ami
Dossier mis à jour le 28 décembre 2012
Dans ce numéro : Les antibiotiques en ambulatoire en Alsace, Les accidents du travail chez les indépendants, Affections transitoires bénignes : prise en charge, Durée de vie des couronnes dentaires, Gouvernance du programme VIH/Sida en Haïti
Passer le sommaire

Au sommaire du dossier

Les antibiotiques en ambulatoire en Alsace

L’objectif était d’approfondir les connaissances sur la consommation d’antibiotiques en Alsace.

Les prescriptions d'antibiotiques en ambulatoire en Alsace sur 22 mois entre 2008 et 2010

Auteurs : Nicolle E, Chinaud F, Pierre B, Escano G

Résumé

Objectif : L''objectif général de cette étude était d'approfondir les connaissances sur la consommation d'antibiotiques en Alsace. Une étude descriptive concernant les caractéristiques des prescripteurs, des patients ainsi que des médicaments prescrits a d'abord été réalisée, puis une étude des profils des médecins généralistes les plus gros prescripteurs a été menée.

Méthodes : L'étude a été réalisée sur l'ensemble des prescriptions d'antibiotiques remboursées aux bénéficiaires du Régime général en Alsace hors sections locales mutualistes, entre le 1er juillet 2008 et le 30 avril 2010. Une classification ascendante hiérarchique a permis d'établir différentes classes de médecins généralistes ayant des caractéristiques proches.

Résultats : 2 836 361 prescriptions d'antibiotiques ont été délivrées à 987 994 patients. Le nombre moyen de doses définies journalières (DDJ) prescrites a été plus important pour les femmes de 15 à 24 ans. Les médecins généralistes alsaciens sont à l'origine de 17,89 (68,4 %) des 26,14 DDJ / 1 000 habitants délivrées. Les pénicillines représentent 12,76 DDJ, les macrolides 4,15. On constate globalement une stabilité de l'évolution des prescriptions entre le début et la fin de la période étudiée. Une classe de médecins généralistes installés depuis plus longtemps que la moyenne et ayant une patientèle plus importante prescrit moins de pénicillines par rapport aux autres classes d'antibiotiques (macrolides, C3G, quinolones). A contrario, une deuxième classe de médecins installés plus récemment et ayant une patientèle moins importante prescrit plus de pénicillines.

Conclusion : La consommation d'antibiotiques repart à la hausse depuis 2007. Les prescriptions de classes d'antibiotiques plutôt utilisés en deuxième intention sont surreprésentées. Celles-ci sont plutôt le fait de médecins installés depuis plus longtemps que la moyenne et qui devraient logiquement être la cible à privilégier pour des actions d'accompagnement.

Prat Organ Soins. 2012;43(2):81-95

 

Antibiotic prescription to outpatients in Alsace over 22 months between 2008 and 2010

Summary

Aim: The general aim of this study was to learn more about antibiotic consumption in France. A descriptive study on the characteristics of prescribers, patients and medicines prescribed was conducted to begin with, followed by a study of the profiles of the GPs who prescribe the most antibiotics.

Methods: The study was carried out on all antibiotic prescriptions reimbursed to beneficiaries of the General Health Insurance Scheme, excluding local top-up insurance schemes, between 1 July 2008 and 30 April 2010. A classification in ascending ranking order established different categories of GPs with similar characteristics.

Results: 2 836 361 antibiotic prescriptions were given to 987 994 patients. The average number of defined daily doses (DDD) prescribed was higher for 15 to 24 yearold women. Alsacian GPs prescribe 17.89 (68.4%) of the 26.14 DDD/1 000 inhabitants issued. Penicillin accounts for 12.76 DDD and macrolides 4.15. The overall prescription trends between the beginning and the end of the period studied are stable. A category of GPs set up longer than the average with more patients on their books prescribes fewer penicillins and more macrolides. On the other hand, a second category of doctors having set up more recently and with fewer patients registered prescribes more penicillins.

Conclusion: Antibiotic consumption is on the rise again since 2007. Prescriptions of antibiotic groups usually used as a second resort are over-represented. These tend to be given by doctors set up longer than the average and who should logically be the priority targets for guidance initiatives.

Prat Organ Soins. 2012;43(2):81-95

Documents à télécharger

Les antibiotiques en ambulatoire en Alsace

...

Rubriques annexes