ameli.fr - Pratiques et Organisation des Soins 2012 n°2

Accès rapide

Aller à la navigation principale Aller à la recherche Aller à l'aide Aller au plan du site Aller au contenu Aller à la pagination
L'Assurance maladie (logo): retour accueil portail

ameli.fr
l'assurance maladie en ligne

Statistiques et publications

Pratiques et Organisation des Soins 2012 n°2

Version imprimableEnvoyer cette page à un ami
Dossier mis à jour le 28 décembre 2012
Dans ce numéro : Les antibiotiques en ambulatoire en Alsace, Les accidents du travail chez les indépendants, Affections transitoires bénignes : prise en charge, Durée de vie des couronnes dentaires, Gouvernance du programme VIH/Sida en Haïti
Passer le sommaire

Au sommaire du dossier

Les accidents du travail chez les indépendants

L'objectif était de comparer les accidents du travail des indépendants du commerce et de l’artisanat à ceux des salariés dans l’éventualité d’une prévention commune des risques au sein des micro-entreprises.

Épidémiologie des accidents du travail chez les travailleurs indépendants du commerce et de l'artisanat : quelles différences par rapport aux salariés ?

Auteurs : Ha-Vinh P, Régnard P, Grebet J, Emsalem S, Develay A-E, Fuch A

Résumé

Objectif : Il y a peu de données sur les accidents du travail des indépendants du commerce et de l'artisanat car il n'y a pas de législation les concernant ni de recueil statistique. Nous avons observé ces accidents du travail en Provence-Alpes-Côte d'Azur pendant deux mois d'un point de vue épidémiologique. Nous les avons comparés à ceux des salariés dans l'éventualité d'une prévention commune des risques au sein des micro-entreprises.

Méthodes : Pour les indépendants, au numérateur figuraient les victimes adressant un arrêt de travail, au dénominateur la population active. Un questionnaire recherchait les circonstances de survenue. L'information sur les salariés a été obtenue par une recherche bibliographique.

Résultats : Le taux d'incidence accidents du travail des indépendants était de 15/1 000 personnes-années dont
0,67/1 000 agressions avec violences et 2,47/1 000 accidents de trajet. Le sexe masculin (OR : 2,058 et IC95 % 1,395 ; 3,038), le travail dans le secteur du bâtiment (OR : 4,849 et IC95 % 2,121 ; 11,087) étaient des facteurs de risque. La comparaison au taux des salariés français (39/1 000) suggère un risque plus faible, une sous déclaration ou une définition différente du phénomène étudié. Cependant les accidents de trajet durant le travail (1,54/1 000) dépassaient ceux des salariés (1,18/1 000).

Conclusion : Les indépendants ont des tendances d'accidentologie particulières (violences, accidents de trajet, chutes), mais pour certains secteurs comme le bâtiment, où l'incidence des accidents est élevée dans les deux groupes, une prévention commune avec les salariés peut être justifiée.

Prat Organ Soins. 2012;43(2):97-109



Work related injuries of self employed shopkeepers and craftsmen compared with salaried workers

Summary

Aim: Few quantified data on work injuries are available on a regular basis for self-employed workers due to a lack of legislation and investigation. We designed a two months original survey in the PACA region of southern France. Our aims were first a better epidemiological knowledge of occupational accidents and second to evaluate the opportunity of sharing a common prevention program with salaried workers.

Methods: The main ratio is made up of the work injury cases stemmed from regular wage replacement claims at the numerator; health insurance enrolment data provided the denominator. Circumstances were obtained by self administered questionnaires. Data from salaried population were implemented from a bibliographic research.

Results: Independent workers's incidence rate was 15/1000 person-years including 0,67/1000 assaults and battery and 2,47/1000 journey accidents. Male gender (OR 2,058 and IC95% 1,395 ; 3,038) and working in the construction sector (OR 4,849 and IC95% 2,121 ; 11,087) were significant risk factors. The lower rate than the salaried, which is 39/1000, suggests either a lower risk or under reporting or classification bias. Independent's on duty journey accidents (1,54/1000) occurred at a higher rate than salaried (1,18/1000).

Conclusion : Independents workers results show some heavy trends with higher level of violence, falls, on duty traffic accidents. But in some lines of business, like the construction sector, where accidents are high, a common program of prevention could be justified.

Prat Organ Soins. 2012;43(2):97-109

 

Documents à télécharger

Les accidents du travail chez les indépendants

...

Rubriques annexes