ameli.fr - Pratiques et Organisation des Soins 2010 n°1

Accès rapide

Aller à la navigation principale Aller à la recherche Aller à l'aide Aller au plan du site Aller au contenu Aller à la pagination
L'Assurance maladie (logo): retour accueil portail

ameli.fr
l'assurance maladie en ligne

Statistiques et publications

Pratiques et Organisation des Soins 2010 n°1

Version imprimableEnvoyer cette page à un ami
Dossier mis à jour le 25 mars 2010
Dans ce numéro : Analyse économique des soins des personnes traitées pour diabète ; prise en charge du cancer du sein en Aquitaine ; endocardite et incitation au suivi bucco-dentaire ; CMU, une légitimité contestée ; mise en place et impact d'un programme d'assurance qualité pour l'hypertension artérielle en première ligne, le courtage des connaissances en thérapeutique, le médecin généraliste et la mort de ses patients, les territoires de santé, pose de stents coronariens en France et estimation du risque de réintervention, prise en charge des personnes à haut risque de cancer
Passer le sommaire

Au sommaire du dossier

Coûts des soins pour diabète (ENTRED 2001-2007)

L'objectif était d'analyser les remboursements de l’Assurance maladie aux personnes traitées pour diabète en France.

Analyse économique des soins des personnes traitées pour diabète (études Entred 2001 et 2007)

Auteurs : Ricci P, Chantry M, Detournay B, Poutignat N, Kusnik-Joinville O, Raimond V, Thammavong N, Weill A, pour le comité scientifique d'Entred

Résumé


Objectif : Analyser les remboursements de l'Assurance maladie aux personnes traitées pour diabète en France, mesurer leur évolution entre 2001 et 2007 et identifier les facteurs associés aux consommations de soins.

Méthodes : Analyse des données d'Entred 2007 (6 710 adultes bénéficiaires du régime général, traités pour diabète en métropole), regroupant des données des bases de remboursement et les réponses à différents questionnaires complétés par les patients et leurs médecins.

Résultats : Le remboursement moyen était estimé à 5 300 euros par personne diabétique traitée en 2007, et 10 % des personnes concentraient 50 % des remboursements. Extrapolés à la France entière, les remboursements versés à l'ensemble des personnes diabétiques s'élevaient à 12,5 milliards d'euros, dont 4,7 consacrés à l'hospitalisation, 3,4 aux médicaments et 1,0 aux soins infirmiers. Les principaux facteurs associés à ces montants élevés étaient, chez les personnes diabétiques de type 2, l'âge, le traitement par insuline, l'existence de complications dont l'insuffisance rénale terminale traitée et les comorbidités sévères. L'augmentation des remboursements (80 % entre 2001 et 2007 en euros constants, soit 7,1 à 12,5 milliards) s'expliquait principalement par l'augmentation du nombre de malades et l'intensification du suivi et des traitements.

Conclusion : Face à la forte progression des coûts pour la collectivité, il devient indispensable d'améliorer l'efficience des soins délivrés aux diabétiques.

Prat Organ Soins 2010;41(1):1-10

 

Reimbursed health expenditure of people treated for diabetes: 2001 and 2007 Entred studies

Summary


Aim: To analyse the reimbursed health expenditures of persons treated for diabetes in France, to measure the evolution between 2001 and 2007 and to identify the factors associated with healthcare consumption.

Methods
: This analysis used the Entred study (6,710 adults covered by the national health insurance fund for salaried workers and their dependents, treated for diabetes and living in metropolitan France). These data include both medical claims, hospitalisations, and data from questionnaires completed by patients and their practitioners.

Results: The average reimbursed expense was estimated at 5,300 euros per treated person with diabetes in 2007, with 10 % of people accounting for 50 % of reimbursements. After extrapolating to overall France, the total reimbursement cost for the national health insurance funds was 12.5 billion euros, of which 4.7 accounted
for hospitalisation, 3.4 for drugs and 1.0 for nursing care. The main factors associated with high medical costs, in persons treated for type 2 diabetes, were age, insulin treatment, diabetes complications including end-stage renal failure and severe comorbidities. The increase in costs (an 80 % increase between 2001 and 2007) was mainly linked to the increase in diabetes prevalence as well as to follow up care and treatment intensification
.

Conclusion: Regarding the cost increase for society, it is now essential to improve care efficiency.

Prat Organ Soins 2010;41(1):1-10

Documents à télécharger

Cout des soins pour diabete ENTRED 2001-2007

...

Rubriques annexes