ameli.fr - Pratiques et Organisation des Soins 2007 n°1

Accès rapide

Aller à la navigation principale Aller à la recherche Aller à l'aide Aller au plan du site Aller au contenu Aller à la pagination
L'Assurance maladie (logo): retour accueil portail

ameli.fr
l'assurance maladie en ligne

Statistiques et publications

Pratiques et Organisation des Soins 2007 n°1

Version imprimableEnvoyer cette page à un ami
Dossier mis à jour le 10 décembre 2007
Passer le sommaire

Au sommaire du dossier

Diabète traité : quelles évolutions entre 2000 et 2005 ?

L'objectif était d'actualiser la prévalence du diabète traité par antidiabétiques oraux et/ou par insuline durant la période 2000 à 2005. A cet objectif s’ajoutait le suivi, sur la même période, de l’évolution des modalités de prise en charge médicamenteuse des malades et des coûts engendrés par ces traitements pour l’Assurance maladie.

Diabète traité : quelles évolutions entre 2000 et 2005 ?

Auteurs : Kusnik-Joinville O, Weill A, Salanave B, Ricordeau P, Allemand H.

Résumé

Objectif : Actualiser, à partir des données de remboursement du régime général de l'Assurance maladie, la prévalence, par âge et par sexe, du diabète traité par antidiabétiques oraux et/ou par insuline durant la période 2000 à 2005.A cet objectif s'ajoutait le suivi, sur la même période, de l'évolution des modalités de prise en charge médicamenteuse des malades et des coûts engendrés par ces traitements pour l'Assurance maladie.

Méthodes : Etude réalisée à partir de l'Échantillon permanent des assurés sociaux (EPAS), constitué par la Caisse nationale de l'Assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS). Cet échantillon est un panel anonyme de plus de soixante-dix mille assurés sociaux dont le plan de sondage permet d'assurer sa représentativité. Les personnes diabétiques traitées sont définies par le remboursement d'insuline ou d'antidiabétiques oraux à au moins deux reprises au cours d'une année calendaire.

Résultats : En 2005, le taux de prévalence du diabète traité, en Francemétropolitaine, sur la population protégée par le régime général, était de 3,6%(± 0,1). Sur la population métropolitaine tous régimes, ce taux était de 3,8%. L'augmentation annuelle moyenne, entre 2000 et 2005, était de 5,7 %, dont 0,7 point dû au vieillissement de la population. En 2005, le taux de prévalence maximum était constaté dans la classe d'âge 70 à 79 ans, avec 17,7 % chez les hommes et 11,5 % chez les femmes. Sur les six années étudiées, le taux annuel de décès était de 2,3 % (± 0,1), avec un âge moyen au décès de 75,2 ans. Les facteurs de risque cardiovasculaire associés au diabète étaient plus fréquemment traités par médicament en 2005 qu'ils ne l'étaient en 2000. En 2005, des anti-hypertenseurs ont été prescrits à près de trois patients diabétiques sur quatre, et des hypolipémiants à un patient sur deux. En 2005, le coût annuel du traitement antidiabétique par patient était de 312 €  et celui des facteurs de risque cardiovasculaire de 448 € , ce qui portait à 760 €  le coût du traitement médicamenteux du diabète et des facteurs de risque cardiovasculaire.

Conclusion : La prévalence du diabète traité a fortement augmenté entre 2000 et 2005. Dans le même temps, les facteurs de risque cardiovasculaire ont été plus fréquemment traités par des médicaments. Il en résulte que le coût, pour l'Assurance maladie, du traitement médicamenteux du diabète et des facteurs de risque a doublé en cinq ans pour atteindre 1,8 milliard d'euros en 2005.

Prat Organ Soins 2007;38(1):1-12

 

Treated diabetes: what trends between 2000 and 2005?

 

 

Summary

Aim: Firslty, to update the prevalence, by age and gender, of diabetes treated by oral antidiabetics and/or insulin from 2000 to 2005, using reimbursement data of the main health insurance scheme. Secondly, to monitor any changes in types of medical treatment and the costs by these treatments entail for the French National Health Service.

Methods: Study conducted using the Echantillon permanent des assurés sociaux (EPAS [an ongoing sample monitored by Caisse nationale de l'Assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS). This sample is an anonymous panel of over seventy thousand social policyholders, whose survey plan ensures representativeness.Treated diabetics are defined by the reimbursement of insulin or oral antidiabetics at least twice a year.

Results: In 2005, the prevalence rate of treated diabetics in mainland France among the population protected by the general scheme was 3.6 % (± 0.1). Among those under all schemes inmainland France, this rate was 3.8%.The average annual increase, between 2001 and 2005, was 5.7 %, 0.7 % of which was due to the ageing of the population. In 2005, the maximum prevalence rate was 17.7% among men aged 70 to 79 years and 11.5 % among women aged 70 to 79 years. Over the six years studied, the annual death rate was 2.3 % (± 0.1), with an average age of death of 75.2 years old. The cardiovascular risk factors associated with diabetes were treated by medication more often in 2005 than in 2000. In 2005, blood pressure-lowering drugs were prescribed to almost three out of four diabetic patients and lipid-lowering agents to one in two patients. In 2005, the annual cost of antidiabetic treatment per patient was 312 € and 448 € for cardiovascular risk factors, which brought the cost of cardiovascular risk factor and diabetic medical treatment to 760 €.

Conclusion: The prevalence of treated diabetes shot up between 2000 and 2005 and, at the same time, cardiovascular risk factors were treated by medication on a more regular basis.This caused the cost of risk factor and diabetic medical treatment to double for the national health service in five years, amounting to a total of 1.8 billion Euro in 2005.


 

Documents à télécharger

Evolution du diabete traite

Rubriques annexes