ameli.fr - N° 4 - Utilisation des systèmes d'information

Accès rapide

Aller à la navigation principale Aller à la recherche Aller à l'aide Aller au plan du site Aller au contenu Aller à la pagination
L'Assurance maladie (logo): retour accueil portail

ameli.fr
l'assurance maladie en ligne

Statistiques et publications

N° 4 - Utilisation des systèmes d'information

Version imprimableEnvoyer cette page à un ami
Article mis à jour le 17 juin 2014

L'utilisation des systèmes d'information de l'Assurance maladie pour l'analyse des pratiques de prescription : quelques exemples. Points de repère n° 4, décembre 2006

Ce Points de repère a été actualisé en janvier 2008.

Les exemples présentés dans ce Points de repère illustrent trois types d'analyses qui ont pu êtres menées grâce à la codification des actes, des produits de santé, des diagnostics des patients en affection de longue durée (ALD), des séjours hospitaliers, appariements de données pour suivre les trajectoires de soins et panels de bénéficiaires.

Le système d’information de l’Assurance maladie s’est considérablement enrichi dans les années récentes. Le codage des médicaments, des autres produits de santé, des analyses biologiques, puis plus récemment des actes médicaux, permet de mieux connaître le contenu des soins dont les patients bénéficient. Pour tous les patients exonérés au titre des affections de longue durée (ALD), qui représentent 60 % des dépenses remboursées, les maladies sont codifiées.

Certaines situations médicales peuvent également être repérées indirectement, par les médicaments prescrits ou les diagnostics posés dans le cadre des hospitalisations. Les résumés de séjour sont en effet maintenant intégrés dans les bases de données, ce qui ajoute une information médicalisée sur les hospitalisations et permet de suivre les trajectoires de soins des patients en rapprochant les soins ambulatoires et hospitaliers.

Enfin, la montée en charge d’un panel de bénéficiaires d’une taille importante permet des analyses longitudinales plus riches que le panel d’assurés antérieur. Les exemples présentés dans ce points de repère illustrent trois types d’analyses qui ont pu être menées grâce à ces avancées.

Documents à télécharger

Points de repère n° 4 - Décembre 2006 actualisé à janvier 2008

L'utilisation des systèmes d'information de l'assurance maladie pour l'analyse des pratiques de prescription : quelques exemples

Rubriques annexes