ameli.fr - N° 38 - Insuffisance cardiaque

Accès rapide

Aller à la navigation principale Aller à la recherche Aller à l'aide Aller au plan du site Aller au contenu Aller à la pagination
L'Assurance maladie (logo): retour accueil portail

ameli.fr
l'assurance maladie en ligne

Statistiques et publications

N° 38 - Insuffisance cardiaque

Version imprimableEnvoyer cette page à un ami
Article mis à jour le 12 juin 2014

Caractéristiques et trajet de soins des insuffisants cardiaques du Régime général. Points de repère n° 38, août 2012

En 2008, on dénombre, au sein de la population couverte par le Régime général, environ 370 000 personnes exonérées du ticket modérateur au titre de leur insuffisance cardiaque ou hospitalisées dans l'année avec ce diagnostic, soit 0,7 % de la population couverte par le Régime général et 11% des plus de 85 ans.

Âgées de 77 ans en moyenne, elles sont souvent concernées par plusieurs affections de longue durée (ALD). Leur taux de décès en 2008 s'élève à 16,6 %. Leur suivi médical est régulièrement réalisé par les médecins généralistes, mais peu par les cardiologues : près de 40 % n'ont pas vu de cardiologue dans l'année.

Moins de 20 % des patients sont traités par une trithérapie associant un inhibiteur de l'enzyme de conversion, un bêtabloquant et un diurétique, alors que ce traitement est recommandé dans les cas d'insuffisance cardiaque systolique, qui représentent environ 60 % du total des insuffisances cardiaques. À l'inverse un quart des patients consomme des anti-inflammatoires non stéroïdiens, déconseillés dans le traitement de cette pathologie.

La loi de santé publique de 2004 avait inscrit dans ses objectifs la diminution du taux des décompensations cardiaques. Ces dernières constituent une complication grave de l'insuffisance cardiaque, marquant une détérioration de l'état de santé et entraînant de nombreuses hospitalisations. La fréquence des hospitalisations pour ce motif n'a pas diminué à structure démographique constante.

Les hospitalisations représentent, tous types de séjours confondus et hors honoraires du secteur privé, plus d'un milliard d'euros versé par le Régime général en 2007, soit 63 % des dépenses de santé remboursées pour les patients en ALD pour insuffisance cardiaque.

Documents à télécharger

Points de repère n° 38 - Août 2012

Caractéristiques et trajet de soins des insuffisants cardiaques du Régime général

Rubriques annexes