ameli.fr - Les cancers d'origine professionnelle

Accès rapide

Aller à la navigation principale Aller à la recherche Aller à l'aide Aller au plan du site Aller au contenu Aller à la pagination
L'Assurance maladie (logo): retour accueil portail

Votre caisse d’Assurance Maladie

Localisez-vous pour accéder aux coordonnées et informations de la caisse d’Assurance Maladie de votre entreprise.

Localisez-vous

Vous êtes ici :

Accueil.Prévention.Les cancers d'origine professionnelle

Les cancers d'origine professionnelle

Version imprimableEnvoyer cette page à un ami
Dossier mis à jour le 31 août 2016
Passer le sommaire

Au sommaire du dossier

Cancers d'origine professionnelle et agents cancérogènes

Un cancer est dit « professionnel » s'il est en lien avec une exposition à certains produits ou procédés « cancérogènes » durant l'exercice de son métier. Les cancers professionnels indemnisés les plus fréquents sont les cancers : du poumon, des fosses nasales, de la vessie et les leucémies.

Comment savoir si un agent est cancérogène ?

Sont cancérogènes les agents susceptibles de provoquer un cancer, de favoriser la survenue précoce de cette maladie et/ou d'en augmenter la fréquence d'apparition. Ils peuvent être chimiques, physiques ou biologiques et pénètrent l'organisme par voies cutanée, respiratoire et orale.

L'amiante est le plus connu des agents cancérogènes, mais il en existe beaucoup d'autres : les fumées de soudage, le perchloréthylène, les émissions de moteur diesel, le styrène, etc. Tous les secteurs d'activité sont potentiellement concernés.

Certaines substances chimiques sont particulièrement préoccupantes et font l'objet d'un classement dans une catégorie dite « CMR » :

  • Les agents Cancérogènes (C)
  • Les agents Mutagènes (M) qui peuvent produire des défauts génétiques héréditaires ou en augmenter la fréquence
  • Les agents toxiques pour la Reproduction (R) qui peuvent produire ou augmenter la fréquence d'effets nocifs non héréditaires pour la progéniture, ou porter atteinte aux fonctions et capacités reproductives.

Les substances « CMR » sont soumises à des réglementations dans le domaine du travail et leur classement est régulièrement mis à jour. Il existe deux classifications de référence :

  • La classification de l'Union Européenne (règlement CLP).
  • La classification internationale établie par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) qui n'a pas de valeur réglementaire (voir site utile)

Prévenir le risque CMR (Cancérogène mutagène et toxique pour la reproduction)

L'évaluation précise des dangers dans votre entreprise est l'étape préalable qui permet de mettre en place les mesures concrètes de prévention adaptées. Le risque de cancer est souvent méconnu pour plusieurs raisons :

  • C'est un type de pathologie complexe dont la connaissance est en constante évolution.
  • L'atteinte cancéreuse dépend de multiples facteurs : génétiques, environnementaux, comportementaux et professionnels. Tous ne sont pas clairement identifiés à ce jour.
  • Le cancer survient généralement longtemps après l'exposition à un agent cancérogène : 10, 20, voire 40 ans après.
  • Le déni et la peur de la maladie.

Lorsqu'un risque cancérogène est identifié, l'action la plus efficace consiste à le supprimer ou à le substituer. Substituer, c'est remplacer les produits ou procédés nocifs par des produits ou procédés moins dangereux. Quand la substitution ou la suppression ne sont pas techniquement réalisables, d'autres mesures de prévention existent : mise en place de dispositifs de protection collective (travail en vase clos, captage à la source, mécanisation...), mesures de protection individuelle (équipements adaptés).

Pour vous aider à identifier et à substituer les risques, il existe des fiches d'aide au repérage et des fiches d'aide à la substitution. Vous trouverez l'ensemble de ces fiches sur le site de l'INRS, dans la rubrique « publications et outils ».

Bon à savoir

  • Le dossier « Le risque de cancers professionnels : l'avez-vous pris en compte dans votre entreprise ? » apporte des éléments de compréhension simples et quelques « clés » pour agir.
  • Certaines aides financières peuvent vous permettre de réduire ces risques (voir lire aussi ci-dessous).

Documents à télécharger

Dossier d'information sur le risque de cancers professionnels

« Le risque de cancers professionnels, l’avez-vous pris en compte dans votre entreprise ? ». Dossier d’information composé de fiches pratiques sur l’exposition à ces risques, vos obligations, l’amiante…

Lire aussi

Recommandations & textes de bonnes pratiques

Les 9 Comités techniques nationaux (CTN), organismes paritaires représentant les branches d'activités professionnelles, élaborent notamment des études spécifiant des moyens pour prévenir les risques professionnels. Celles-ci peuvent déboucher sur l’adoption de textes de bonnes pratiques.

En pratique

Sites utiles

CIRC
Centre international de recherche sur le cancer

Ministère du Travail
Site du ministère du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social.

Rubriques annexes