ameli.fr - 80 000 côte-d’oriens peuvent bénéficier du tiers payant pour se soigner plus facilement

Accès rapide

Aller à la navigation principale Aller à la recherche Aller à l'aide Aller au plan du site Aller au contenu Aller à la pagination

Vous êtes ici :

Accueil.Votre caisse - Cote d'Or.Actualité.Tiers payant : 80 000 côte-d'oriens concernés

80 000 côte-d’oriens peuvent bénéficier du tiers payant pour se soigner plus facilement

Version imprimableEnvoyer cette page à un ami
Article mis à jour le 16 janvier 2017
Depuis le 1er janvier 2017, le tiers payant est devenu un droit pour les femmes enceintes et les personnes atteintes d’une affection de longue durée. 11 millions de personnes sont concernées en France, dont 80 000 en Côte-d'Or.

Tiers payant : de quoi s'agit-il ?

En général, lorsque vous consultez un professionnel de santé libéral, vous le réglez immédiatement et directement, et vous êtes remboursé ensuite par votre caisse d'assurance maladie.

Depuis le 1er janvier 2017, avec le tiers payant, les femmes enceintes et les personnes atteintes d’une affection de longue durée (ALD) n’ont plus à avancer d’argent à la pharmacie, chez le médecin ou lors d’un rendez-vous avec un professionnel de santé, pour la plupart de leurs soins (ceux pris en charge à 100%), grâce à un dispositif simplifié.

Simplifier la vie des Français et leur faciliter l’accès aux soins.

Cette nouvelle facilité cible volontairement les patients qui reçoivent le plus fréquemment des soins et qui sont donc amenés à dépenser plus souvent pour leur santé : en moyenne, une femme enceinte avance 640 € pour son suivi de grossesse et une personne diabétique en ALD 1 100 € par an. Le tiers payant constitue donc une bonne nouvelle pour ces assurés susceptibles de faire face à des dépenses de santé multiples !

Comment en bénéficier ?

Pour bénéficier du tiers payant, si vous êtes concerné, vous devez simplement présenter votre carte Vitale à jour !

Lire aussi

Tiers payant : ce qui change au 1er janvier 2017

Le tiers payant permet de ne pas avoir à avancer la part remboursée par l’Assurance Maladie lors d’une consultation médicale par exemple. À compter du 1er janvier 2017, le tiers payant devient un droit pour les soins pris en charge au titre de la maternité ou d'une affection de longue durée (ALD).

Cet article vous a-t-il été utile ?

Votre caisse

Accédez aux informations d'une autre caisse d’Assurance Maladie

Rubriques annexes