ameli.fr - Tout savoir sur vos ordonnances de médicaments

Accès rapide

Aller à la navigation principale Aller à la recherche Aller à l'aide Aller au plan du site Aller au contenu Aller à la pagination

Tout savoir sur vos ordonnances de médicaments

Version imprimableEnvoyer cette page à un ami
Article mis à jour le 29 avril 2011

Votre médecin vous prescrit des médicaments ? Il vous délivre alors une ordonnance, indiquant précisément le traitement à suivre avec le nom des médicaments, la dose prescrite, le nombre de prises par jour et la durée de traitement.

Cette ordonnance, rédigée en deux exemplaires, vous permet de vous procurer les médicaments nécessaires auprès de votre pharmacien et de voir une partie de leur coût pris en charge par l'Assurance Maladie.

À noter : si votre médecin vous prescrit un médicament non remboursable pour votre pathologie, il doit inscrire la mention « NR » (non remboursable).

Conservez l'original de votre ordonnance

Lorsque vous vous rendez chez votre pharmacien, remettez-lui les deux exemplaires de votre ordonnance : l'original et le double sur lequel figure la mention « duplicata ne permettant pas la délivrance de médicaments ».
Il vous délivrera alors les médicaments prescrits et indiquera sur l'original de l'ordonnance la date de délivrance, la quantité de médicaments délivrés, le montant total des médicaments délivrés et la part prise en charge par l'Assurance Maladie.
Si vous êtes munis de votre carte Vitale et que vous bénéficiez du tiers payant, le pharmacien conservera le double de votre ordonnance et l'adressera lui-même à votre caisse d'Assurance Maladie.
Dans le cas contraire, vous devrez envoyer vous-même le double de l'ordonnance à votre caisse d'Assurance Maladie, avec la feuille de soins papier établie par le pharmacien.

Renouvellement de l'ordonnance

Conservez bien l'original de votre ordonnance. Il vous permettra de suivre précisément votre traitement et, si votre médecin l'a indiqué, de procéder à son renouvellement. En effet, votre médecin peut prévoir le renouvellement de la durée de votre traitement par période de un ou trois mois dans la limite d'un an au maximum. Il l'indique alors sur votre ordonnance.

À chaque ordonnance de médicaments, sa durée de validité

Dans la plupart des cas, vous avez trois mois maximum, après la date de prescription de votre médecin, pour vous rendre en pharmacie et vous faire délivrer les médicaments. Au-delà de cette date, votre prescription n'est plus valable et votre pharmacien ne pourra vous remettre vos médicaments.



Dans certains cas particuliers (médicaments stupéfiants et assimilés), l'ordonnance ne peut être exécutée dans sa totalité par le pharmacien que si elle présentée dans les 3 jours après la date de prescription.

La durée du traitement prescrit sur une ordonnance est d'un an maximum. Cependant, pour certains médicaments, votre médecin a l'obligation de limiter sa prescription à une période donnée, notamment pour les médicaments contre l'anxiété et les somnifères (2 à 12 semaines).

Le pharmacien vous délivrera le traitement pour un mois ou pour trois mois s'il s'agit de contraceptifs ou de traitements chroniques (grand conditionnement).
Pour certaines spécialités, sauf indication contraire de votre médecin, la délivrance sera fractionnée par exemple par période de sept jours ou de quatorze jours (ex : SUBUTEX®, METHADONE®, etc.). Le médecin indique sur l'ordonnance la durée de traitement correspondant à chaque fraction à délivrer.

Lire aussi

Quel remboursement pour vos médicaments ?

Les médicaments sont pris en charge par l'Assurance Maladie sur prescription médicale et s'ils figurent sur la liste des médicaments remboursables aux assurés sociaux, fixée par arrêté ministériel.

Le renouvellement des lunettes

Vos lunettes sont cassées ou elles ne sont plus à votre vue ? En pratique, pour savoir comment les remplacer, plusieurs situations peuvent se présenter.

Cet article vous a-t-il été utile ?

En pratique

Questions / Réponses

1 - Les médecins sont-ils les seuls habilités à délivrer une ordonnance de médicaments ?

2 - Que faire si mon médecin ne me remet qu’un exemplaire de l’ordonnance ?

Rubriques annexes