ameli.fr - Remboursement des médicaments et tiers payant

Accès rapide

Aller à la navigation principale Aller à la recherche Aller à l'aide Aller au plan du site Aller au contenu Aller à la pagination

Remboursement des médicaments et tiers payant

Version imprimableEnvoyer cette page à un ami
Dossier mis à jour le 31 octobre 2014
Lorsque vous achetez des médicaments, l’Assurance Maladie prend en charge une partie ou la totalité de leur coût. Votre carte Vitale vous permet de ne pas avancer la partie prise en charge. Mais attention, ce dispositif n’est pas applicable si vous refusez les génériques.
Passer le sommaire

Au sommaire du dossier

Médicaments génériques et tiers payant

Lorsque vous achetez des médicaments, l'Assurance Maladie prend en charge une partie ou la totalité de leur coût. Votre carte Vitale vous permet de ne pas avancer la partie prise en charge. Mais attention, ce dispositif est applicable uniquement si vous acceptez les génériques lorsqu'il en existe pour les médicaments qui vous sont prescrits.

Ainsi, lorsque vous achetez des médicaments prescrits par votre médecin, votre pharmacien vous propose, sur présentation de votre carte Vitale à jour, de ne pas payer la part remboursée par l'Assurance Maladie. C'est le principe du « tiers payant ».

« Tiers payant contre génériques » : tout le monde y participe

Le dispositif « tiers payant contre génériques » consiste à réserver le tiers payant aux assurés qui acceptent la délivrance de médicaments génériques lorsqu'il en existe pour les médicaments qui leur sont prescrits.
Ce dispositif est renforcé depuis juin 2012 et il est aujourd'hui appliqué sur l'ensemble du territoire.

Ainsi, si vous refusez que votre pharmacien substitue un médicament générique au médicament de marque indiqué sur votre ordonnance, vous ne bénéficiez plus du « tiers payant » ni même de la transmission électronique de votre feuille de soins.
Vous devrez faire l'avance des frais et le pharmacien établira une feuille de soins papier pour les médicaments pour lesquels vous avez refusé la substitution. Vous l'adressez accompagnée du double de l'ordonnance, à votre caisse d'Assurance Maladie pour vous faire rembourser.
Le délai du remboursement sera donc plus long, compte tenu du temps nécessaire au traitement de votre feuille de soins.

En acceptant un générique, vous participez à la baisse des dépenses de remboursement

Ce dispositif vise à renforcer l'usage des médicaments génériques, moins coûteux que les médicaments de marque. L'Assurance Maladie rembourse aujourd'hui 777 millions de boîtes de génériques par an, ce qui a permis une économie de 1,6 milliard d'euros en 2013.
Cependant, si les médicaments génériques sont acceptés dans 81 % des cas, un effort reste encore à faire.

Développer l'utilisation des médicaments génériques, c'est accepter que votre pharmacien remplace le médicament de marque par son générique.
Les génériques sont tout aussi efficaces et sûrs que les médicaments de marque. Ces copies de médicaments de marque sont, en moyenne, 30 % moins cher car elles ne nécessitent aucun frais de recherche ou de développement. Leur prix inclut uniquement les coûts de fabrication et de commercialisation.

Cet article vous a-t-il été utile ?

En pratique

Services en ligne

Votre compte ameli
Tous vos services en ligne : suivre vos remboursements, télécharger une attestation de droits, commander une carte européenne d'assurance maladie, signaler la perte/vol de votre carte Vitale, contacter votre caisse d'Assurance Maladie...

Annuaire santé
L’annuaire santé de l’Assurance Maladie pour trouver un médecin, un kiné, un hôpital… Tarifs. Horaires. Spécialités. Localisation.

Sites utiles

medicaments.gouv.fr
Site officiel sur les médicaments et leur bon usage, ce portail permet d'accéder à la base de données publique des médicaments et fournit des informations de référence sur l'ensemble des spécialités pharmaceutiques commercialisées en France.

ameli-santé
Le site de l'Assurance Maladie entièrement dédié à la prévention et à la santé.

Rubriques annexes