ameli.fr - Les antibiotiques, utilisés à tort, ils deviendront moins forts

Accès rapide

Aller à la navigation principale Aller à la recherche Aller à l'aide Aller au plan du site Aller au contenu Aller à la pagination

Vous êtes ici :

Accueil.Prévention Santé.Les antibiotiques

Les antibiotiques, utilisés à tort, ils deviendront moins forts

Version imprimableEnvoyer cette page à un ami
Article mis à jour le 13 janvier 2016

Aujourd'hui, la France détient le record européen de consommation d'antibiotiques derrière la Grèce. Victimes de leur succès, les antibiotiques ont pris le caractère d'une « potion magique » qui soigne tout, tout de suite... Mais ce n'est pas toujours vrai ! Plus on utilise les antibiotiques, plus les bactéries s'y habituent, plus leurs résistances augmentent et moins les antibiotiques sont efficaces.

Les antibiotiques ne soignent pas tout, tout de suite

Fièvre, toux, maux de tête, troubles digestifs, courbatures... Chez l'homme, les symptômes d'une infection bactérienne sont souvent similaires à ceux d'une infection virale, pourtant ces deux types d'infections ne se traitent pas de la même façon.
Les antibiotiques ne peuvent rien contre les virus, ils sont efficaces uniquement contre les bactéries.
Ils agissent à la source de la maladie et empêchent la multiplication des bactéries ou les détruisent sans pour autant être toxiques pour l'homme. Les antibiotiques n'agissent pas sur les symptômes de la maladie et ne permettent pas de guérir plus vite !

Virus, bactéries : faites la différence...

  • Les virus sont des parasites qui pénètrent et détruisent vos cellules. Ils sont toujours néfastes pour votre organisme.
    Exemples d'infections virales courantes : la bronchite aiguë, la grippe...
  • Les bactéries sont des êtres vivants à part entière. Contrairement aux virus, les bactéries ne sont pas toujours néfastes, certaines sont très utiles pour l'organisme : par exemple, l'intestin comprend plusieurs milliards de bactéries indispensables à la digestion.
    Exemples d'infections bactériennes : cystite, pneumonie...

Les résistances bactériennes les rendent moins forts

Utilisés à tort dans le cadre de maladies d'origine virale, les antibiotiques perdent leur capacité à soigner certaines maladies bactériennes.
On parle alors de résistances bactériennes : un enjeu de santé publique majeur. Elles menacent l'efficacité des antibiotiques dans les cas où ils sont vraiment utiles*.
L'utilisation ciblée des antibiotiques est donc indispensable notamment dans le cadre des angines et des bronchites.
Pour en savoir plus sur les résistances bactériennes, consultez le site ameli santé.

Angine : les antibiotiques sont utiles uniquement en cas d'origine bactérienne

L'angine est virale dans 75 à 90 % des cas chez l'adulte et dans 60 à 75 % des cas chez l'enfant. La plupart du temps, les antibiotiques ne servent donc à rien**.
Le traitement par antibiotiques est réservé aux situations où l'origine bactérienne de l'angine est confirmée grâce au test de diagnostic rapide (TDR) de l'angine.
Le TDR angine est rapide, simple et fiable. Il permet au médecin, lors de la consultation, d'identifier si des antibiotiques sont nécessaires ou non.
Pour en savoir plus sur l'angine, consultez le site ameli santé.

Bronchite aiguë : les antibiotiques sont inutiles

Chez un adulte en bonne santé, la bronchite aiguë ne se soigne pas avec des antibiotiques. Elle guérit spontanément, en une dizaine de jours, même si la toux peut persister 2 à 3 semaines**.
Le médecin pourra prescrire un traitement symptomatique pour soulager les symptômes (fièvre, douleur).
Pour en savoir plus sur la bronchite aiguë, consultez le site ameli santé.

Les antibiotiques : 5 règles d'or pour préserver leur efficacité

L'efficacité des antibiotiques dépend du bon suivi de la prescription faite par votre médecin.
Voici 5 règles d'or pour contribuer à préserver l'efficacité des antibiotiques :

  1. Veiller à bien respecter la dose et la durée d'un traitement antibiotique.
  2. Ne pas arrêter un traitement prématurément. Même si l'état s'améliore, l'antibiotique doit être pris jusqu'au bout.
  3. Ne pas donner son traitement à quelqu'un d'autre. Un antibiotique est spécifique à chaque personne.
  4. Ne pas réutiliser un antibiotique plus tard, une fois le traitement terminé.
  5. En cas de doutes ou d'effets indésirables, demander conseil à son médecin.

Préserver aujourd'hui et ensemble les antibiotiques, c'est permettre à chacun de bénéficier de leur efficacité le jour où ils seront vraiment nécessaires.
Les antibiotiques, utilisés à tort, ils deviendront moins forts.

* ECDC/EMEA joint technical report. The bacterial challenge : time to react. September 2008.
** Recommandations de bonne pratique. Antibiothérapie par voie générale en pratique courante dans les infections respiratoires hautes de l'adulte et de l'enfant. Afssaps, octobre 2005.

Documents à télécharger

Fiche patient « Aujourd'hui, je vous ai diagnostiqué une infection qui ne nécessite pas d'antibiotiques »

Fiche d'information sur la non-prescription d'antibiotiques.

Cet article vous a-t-il été utile ?

En pratique

Services en ligne

Votre compte ameli
Tous vos services en ligne : suivre vos remboursements, télécharger une attestation de droits, commander une carte européenne d'assurance maladie, signaler la perte/vol de votre carte Vitale, contacter votre caisse d'Assurance Maladie...

Annuaire santé
L’annuaire santé de l’Assurance Maladie pour trouver un médecin, un kiné, un hôpital… Tarifs. Horaires. Spécialités. Localisation.

Sites utiles

ameli-santé
Le site de l'Assurance Maladie entièrement dédié à la prévention et à la santé.

Rubriques annexes